Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 14:55
( Usine d'Incinération de VEDENE - Archives )
 
Les deux candidates à l'élection présidentielle et anciennes ministres de l'environnement, Dominique Voynet et Corine Lepage, se sont retrouvées, mercredi 6 septembre, devant leur ancien ministère, à Paris : elles participaient à la "Journée internationale contre l'incinération", organisée pour la France par le Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid). "Il y a sur le terrain une énorme préoccupation sur cette question, dit Dominique Voynet. Les gens découvrent, en protestant contre les incinérateurs ou les décharges, l'ampleur du problème des déchets." Pour Corine Lepage, "les mécanismes économiques et fiscaux actuels ne favorisent pas l'essentiel, qui est la réduction des déchets". En France, le volume des ordures ménagères ne diminue en effet pas : il s'en produit chaque année près de 27 millions de tonnes, dont environ 13 millions sont brûlés dans près de 130 incinérateurs.
 
Plus d'une dizaine de nouveaux incinérateurs sont en cours d'étude ou de réalisation, ce qui suscite de vives protestations locales, comme à Challans (Vendée), Loire-sur-Rhône (Rhône), ou Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). "L'incinération se développe parce qu'il n'y a pas de programme de réduction des déchets, dit Florence Couraud, du Cniid. Le recyclage et le compostage sont moins bien développés en France que dans d'autres pays d'Europe." L'organisation affirme que les incinérateurs présentent un danger pour la santé, en raison des rejets de dioxine. Elle s'appuie sur une étude réalisée à côté de l'incinérateur de Besançon et publiée dans le journal Environmental Science and Technology.

"NORMES TRÈS RIGOUREUSES"

Les industriels récusent ces accusations. "Le volume incinéré en France est inférieur à ce qu'il est en Allemagne, qui est pourtant un modèle de recyclage, dit Philippe Dufour, directeur général de Novergie, la filiale de Suez Environnement, qui gère 41 incinérateurs. Et les normes actuelles, très rigoureuses, rendent dépassé ce débat sur l'impact sanitaire des émissions par nos usines." Depuis décembre 2005, les incinérateurs ne doivent pas rejeter plus de 0,1 nanogramme de dioxine par mètre cube de fumée émise. Au ministère de l'écologie, le directeur de la prévention des pollutions et des risques, Laurent Michel, assure que "les normes actuelles sont appliquées avec la plus grande rigueur. La pollution est très inférieure à ce qu'elle était autrefois".

Hervé Kempf
Article paru dans l'édition du Journal "LE MONDE" du 08.09.06

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent JEANNAS - dans Pollution air
commenter cet article

commentaires

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques