Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 13:26

LA VOIX DU NORD 05-05-2010

j0404303.JPGEn lançant les hostilités à la fin 2009 avec Dexia-Crédit local et Royal Bank Of Scotland, Martine Aubry comptait jouer les gros bras pour résorber le volume d'emprunts toxiques contractés par LMCU. Mais les négociations avec les banques montrent aujourd'hui leurs limites. Devra-t-on, et surtout pourra-t-on, aller au tribunal ?

On allait voir ce qu'on allait voir ! Octobre 2009 avait sonné l'heure de la révolte des collectivités territoriales contre les ogres de la finance. 

Claude Bartolone, président du conseil général (PS) de Seine-Saint-Denis, menaçait de procès. Martine Aubry itou. Le rapport Klopfer, commandé par la communauté urbaine de Lille, avait montré l'ampleur du problème : 36 % de l'encours total de la dette (soit 554 millions d'euros à l'époque) étaient adossés « à des produits hautement spéculatifs ». Parmi eux, une douzaine d'« emprunts toxiques », véritables bombes à retardement, contractés depuis le milieu des années 90 et jusqu'au début 2008 pour desserrer les marges de manoeuvres dans une période de moindre inflation propice à la renégociation des taux d'intérêt.

Plutôt que de rejeter la faute sur les fonctionnaires et élus qui s'étaient à l'époque embarqués dans l'aventure, Martine Aubry accuse aujourd'hui les établissements d'opacité. Dans la ligne de mire, deux banques : Dexia-Crédit local et Royal Bank Of Scotland (RBS), accusés d'avoir failli dans leur obligation d'informer les contracteurs sur les risques encourus. En fin d'année, commençaient des négociations pré-contentieuses. Depuis ? Eh bien, pas grand-chose.

Malgré la volonté affichée de faire le ménage, Lille Métropole Communauté urbaine peine à imposer sa loi aux banques. Selon nos informations, sept ou huit contrats, pour un montant compris entre 200 et 250 millions d'euros (soit environ 14 % de l'encours global de la dette en 2009), sont l'objet de toutes les attentions. En résumé, LMCU tente de corriger le chenal qui guide l'évolution des taux au fil des ans, pour éviter le dérapage.

 

Lire la suite

 

Le commentaire de CAP21 : Quand on lit cela (à nouveau pour beaucoup d'entre nous) peut-on faire confiance à cette gauche aux manettes qui s'est vautré dans le capitalisme libéral le plus débridé en ayant adhéré implicitement à la croyance que l'on pouvait faire de l'argent avec de l'argent (des contribuables en plus !) sans contrepartie de production de produit ou de prestation de service quelconque !!!

Que peux-on penser aussi de cette presse (influencée par le pouvoir actuel) qui essaie de nous "vendre" du DSK comme futur président de la république qui s'inscrit dans cette même mouvance ?

M.E.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Voix du Nord - dans Lille (Euro)Métropole
commenter cet article

commentaires

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques