Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 11:23
Col-re.jpg
Je vous recommande la lecture du magazine "Challenges" n° 255 du 5 au 11 mai (archives sur le net, sinon je dispose d'un exemplaire) avec un dossier très complet sur l'énergie intitulé "Energie, la vérité".
Même si le terme "vérité" peut sembler ambitieux,  l'article aborde assez bien cette question transversale de l'énergie et le recours à des sources fossiles non renouvelables.
Le nucléaire, quoiqu'on en dise, fait bien partie de cette catégorie qui, en termes de choix technologique, n'est aujourd'hui plus acceptable dans le choix sociétal. (suivant une logique Coût/ Bénéfices/ Risques pour la société).
Comme une histoire qui se répète, il est intéressant de noter que la campagne présidentielle de 2007 s'était jouée sur la sécurité publique.
La campagne de 2012 pourrait bien se voir imposer le thème de la sécurité cette fois énergétique, celle de nos approvisionnements, de notre mix énergétique et de nos modes de consommation énergétique. (Un député UMP de la Meuse - Bertrand Pancher, souhaite même qu'un "débat public national soit confié à un organisme indépendant"). Banco, alors pourquoi pas pendant la campagne présidentielle ?
A contrario du PS en 2002 : Ne soyons pas naïfs ! Ne croyons pas que la politique ne peut pas tout ! Elle peut énormément quand la transition est réclamée par les citoyens eux-mêmes. François Roussely, ex président d'EDF, soulignait que "le nucléaire est probablement la seule activité économique dont l'avenir est largement déterminé par l'opinion publique."
A contrario cette fois de l'UMP, n'opposons pas des catégories de Français les uns contre les autres en favorisant un modèle inégalitaire qui creusera la fracture sociale (sic...) par nouvelle fracture énergétique. Ne sautons pas non plus "comme un cabri sur notre chaise", en criant "Grenelle, Grenelle". Le pouvoir politique actuel a, dans ce domaine, largement cédé aux sirènes du Greenwashing en politique. La grande montagne démocratique que pouvait incarner le Grenelle 1 a bien accouché d'une souris appelée "Grenelle 2", sous l'influence des lobbys traditionnels opposés à la transition que les écologistes revendiquent pour une société plus juste en termes social et environnemental.
Il est important de lire qu'aucun socialiste interrogé ne souhaite sortir du nucléaire (sauf peut être S. Royal, mais dont on peut penser qu'il ne s'agit que d'une position tactique avant la primaire, cherchant sur ce sujet un sujet de différenciation).
Dans tous les cas, UMP comme PS ne souhaitent pas sortir de mode de production en invoquant des raisons sociales ou économiques sur lesquelles il nous faut contre-argumenter afin de réussir à convaincre qu'un autre modèle énergétique est possible (sans le nucléaire notamment) - par le scénario Négawatt notamment.
L'engagement de sortir du nucléaire doit, à minima, être en 2012, ce qu'a été le Pacte Écologique de N. Hulot en 2007. Un engagement que doivent pouvoir signer (et respecter !) l'ensemble des candidats à la présidentielle.
A propos de N. Hulot, même s'il est intéressant de lire "qu'il n'est pas dogmatique - certains verts apprécieront ..., il admet qu'il "accordait une certaine confiance aux arguments des ingénieurs pronucléaires".
En tous cas, confiance certaine ou certaine confiance n'est pas le débat. Il serait bon que, dans une cohérence vis à vis des écologistes, qu'il dit vouloir représenter, il accorde également une certaine confiance à d'autres ingénieurs, qui ne sont pas pronucléaires (ceux de l'association Négawatt par exemple) et qu'il exprime une position plus claire sur ce sujet.
A cause d'une information volontairement incomplète, les Français ont en effet l'impression qu'il s'agit d'une énergie peu chère, et que nous en sommes de toute façon dépendants (à 75% pour notre électricité et à 30% pour notre énergie). Curieuse façon de raisonner pour une énergie qui devaient assurer précisément notre indépendance ! L'état a parfois une vision opposée à la volonté de ces citoyens
La situation actuelle, et celle de demain, sur le coût des énergies est majeure. Nous devons donc nous en emparer, et particulièrement sur la vérité écologique du coût de la filière nucléaire. F.-X.C.

Partager cet article

Repost 0
Published by F.-X.C. - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques