Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 17:22

Pourquoi pas ... si quelques conditions sont réunies …!

05-08-2010

Lille Palais de justice et basse Deûle-19ème siècleDans le cadre du plan bleu, par délibération n° 09/38 du 2 février 2009, le Conseil Municipal de Lille a approuvé l’engagement des études préalables à la remise en eau de l’Avenue du Peuple Belge à Lille et du Bras de la Basse Deûle. Puis le 5 octobre 2009, le même conseil municipal, toujours à l'unanimité, a décidé de lancer les études opérationnelles.

Il a été demandé au Conseil Municipal d’accepter que la Ville de Lille se joigne en groupement de commandes avec les Villes de Saint-André-Lez-Lille, La Madeleine et Lille Métropole Communauté Urbaine, pour lancer les appels à concepteur sur cette opération et que Lille Métropole Communauté Urbaine soit désignée comme coordonnateur mandataire du groupement de commandes.

L'appel d'offres lancé le 2 mars 2010 précise que  l'opération comprend :
- le "re-creusement" d'un ancien canal sur l'avenue du Peuple Belge avec création d'un ouvrage d'art de franchissement ;

- la reconnexion du bras de la Deûle au canal à grand gabarit avec la reconstitution d'un nouvel accès au coeur de Deûle de la commune de Saint André-lez-Lille depuis celle de La Madeleine ;

- la requalification des espaces publics sur une séquence de 1050 mètres (du pont Sainte Hélène à Saint André à la rue des Bateliers à Lille) à étudier en conciliant la rénovation nécessaire d'un patrimoine historique et culturel de grande valeur, les usages actuels du site et ceux à développer corrélativement à la réapparition de la voie d'eau ;

- le dévoiement du déversoir d'orage régulant les eaux pluviales des secteurs est et ouest de Lille.

C'est donc un projet concernant pour la totalité des phases, trois communes Lille, Saint André et La Madeleine et dont le coût total est estimé à 47 millions d'euros.

Bien évidemment, on ne peut que se féliciter de cette opération sur le plan urbanistique, patrimonial et écologique. c'est effectivement un petit bout de plus de l'histoire de Lille que l'on contribue à refaire vivre. Il s'agit aussi d'un apport de convivialité. Donner un petit côté Gantois ou Brugeois à Lille n'est pas, en effet, pour nous déplaire. Et puis, cela drainerait un nombre important, sans doute,  de touristes supplémentaires avec des conséquences positives pour la marche économique et l'emploi.

Quelles sont maintenant les questions et objections que l'on peut soulever ?

La première est évidente ; n'y a-t-il pas d'autres urgences pour la Communauté Urbaine de Lille, est-ce de la bonne gestion de l'argent public… surtout pour cette période de crise qui s'annonce longue ?

La deuxième est du domaine de la gouvernance et de la gestion pratique : La Communauté urbaine va-t-elle pouvoir prendre réellement la compétence "cours d'eau et canaux domaniaux" sous l'angle financier, technique, humain ? Dans le cadre de l'opération "Blue Link" et en particulier pour le canal de Roubaix, on s'est aperçu depuis que cela n'était pas évident.

Enfin, en tant que mouvement écologiste CAP21 toujours soucieux de l'angle sanitaire, nous nous posons la question du devenir des boues de curage, de la capacité que l'on aura de maintenir ces eaux avec une qualité sanitaire acceptable. On peut avoir des craintes lorsque l'on prend en compte ce qui se passe encore aujourd'hui pour la Deûle le long de la Citadelle (Moyenne et Haute Deûle) ; en effet, ces canaux servent de déversoir à déchets de toute sorte : matériel électroménager, voitures, emballages de toutes sortes … voir photo ici

Les historiens nous rappellent que les canaux ont été quasiment supprimés de Lille pour des raisons de santé publique : "Les voies d'eau servent alors toujours , majoritairement comme égouts ou dépotoirs. Le manque de débit et la stagnation génèrent des mauvaises odeurs et, depuis longtemps déjà, l'eau croupie est responsable des épidémies".

Il faudra donc penser à un sérieux dispositif pour assurer un écoulement et renouvellement suffisants pour ne pas retomber dans ce problème que nous rappelle en mémoire les historiens.

Enfin, comment va-t-on s'assurer de l'étanchéité et de l'absence d'infiltration dans les caves et autres sous-sols voisins avec des risques supplémentaires en cas de pluies de forte intensité ce qui arrive plus fréquemment que l'on peut le penser ?

Alors, bravo si tous ces précautions sont d'hors et déjà prises en compte dans le projet et si nous avons la garantie que celles-ci seront effectivement mises en oeuvre !

M.E.

Références bibliographiques :

- Le creusement du canal du Vieux-Lille fait tanguer les élus métropolitains, La Voix du Nord, 29 juillet 2010.

- Retour de la méchante hégémonie lilloise, Nord Eclair, 26 juin 2010.

- Faut-il remettre en eau l'Avenue du Peuple Belge à Lille, Nord Eclair, 11 octobre 2009.

- Quelques vagues autour du plan bleu…, Nord Eclair, 3 octobre 2009.

- La réhabilitation des anciens canaux, ESJ, 2001.

- Ph. MARCHAND, Histoire de Lille, Ed. J.-P.Gisserot, 2003.

- J. DETHIER (Dir), Le grand Lille, Fonds Mercator, 2000.

- E. VANNEUFVILLE, Histoire de Lille, des origines jusqu'au XXème siècle, Ed. France Empire, 1997. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques