Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 07:00

Un diagnostic et des propositions pour un impôt sur le revenu de notre siècle !

Sur ce sujet, il faudra bien un jour s'attaquer à la refonte du système en place. M.E.

Pour une révolution fiscaleLa fiscalité française est asphyxiée par sa complexité, son manque de transparence et l’accumulation de privilèges pour une minorité de contribuables ultra-riches. Mais on en reste trop souvent, en la matière, à des énoncés aussi vagues que stériles.

Ce livre innove en proposant une critique d’ensemble du système fiscal français. Il démontre scientifiquement, pour la première fois, le caractère régressif de l’impôt dans notre pays (ce qui signifie que, tous prélèvements confondus, les taux d’imposition sont plus élevés pour les ménages les plus modestes et s’abaissent pour les plus riches). Pour cette raison, il fera date.

Mais cette analyse au scalpel ne se contente pas de mettre au jour l’injustice du système. Elle plaide pour une révolution fiscale, chiffrée et opérationnelle, fondée sur trois principes : équité, progressivité réelle, démocratie. Ce livre contribue de manière décisive à l’édification d’une nouvelle critique sociale et se pose au centre du débat politique pour les années à venir.

Pour la première fois dans le monde, un site Internet permet à chacun d’évaluer les propositions des auteurs et de concevoir une réforme alternative: www.revolution-fiscale.fr.

Les auteurs :
Camille Landais est chercheur au Stanford Institute for Economic Policy Research. Il est notamment l'auteur de "Les hauts revenus en France, 1998-2007: une explosion des inégalités?" (Ecole d'économie de Paris, 2008).

Thomas Piketty est professeur à l'Ecole d'économie de Paris et directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il est notamment l'auteur de "Les hauts revenus en France au 20ème siècle - Inégalités et redistributions, 1901-1998" (Grasset, 2001) et de "Top Incomes - A Global Perspective" (avec A.B. Atkinson, Oxford University Press, 2010).

Emmanuel Saez est professeur à l'Université Berkeley. Ses travaux sur la fiscalité optimale et la répartition des revenus lui ont valu la Clark Medal décernée par l’American Economic Association en 2009. Il est notamment l'auteur de "Income Inequality in the United States, 1913-1998" (avec T. Piketty, Quarterly Journal of Economics, 2003).

Repost 0
Published by M.E. - dans Politique
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 08:50

A voir et à écouter absolument ... Tout y est dit !

Repost 0
Published by Mediapart - dans Politique
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 11:54

LEPAGE Corinne8Dans un article paru le 21 octobre  dans Le Figaro, Luc Ferry me qualifie de « belle âme » pour avoir fustigé la fondation Allègre et soutenu que le livre de Luc Ferry le nouvel Ordre écologique nous avait fait perdre 20 ans.

 Je persiste, je signe et je confirme.

 

Oui. Un esprit aussi affûté et brillant que celui de Luc Ferry, dont un classement récent en fait un des intellectuels qui a le plus de poids sur l’opinion publique, ait été depuis 25 ans un adversaire résolu de la pensée écologique qu’il affecte de ne pas comprendre, a contribué au retard colossal de la France dont la communication du Grenelle n’a dans la réalité pas changé grand-chose. Le fait que les ¾ des Français considèrent que le Grenelle est un échec atteste à la fois qu’ils ne sont pas dupes et que les mesures annoncées participent davantage de la communication que de la réalité. La cause en vient de la répulsion de la majeure partie de la droite pour les questions écologiques, qui remettent en cause leur doxa, que la pensée de Luc Ferry vient consolider. A coups de citations tronquées et d'interprétations biaisées, le livre de Luc Ferry, paru en 1992, ne fait rien de moins qu'assimiler l'écologie à un délire romantique anti-libéral et anti-humaniste dissimulant pétainisme, fascisme et stalinisme. (...) Lire la suite

Repost 0
Published by Corinne Lepage - dans Politique
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 08:06

logo-CAP21-sigleweb.jpg

COMMUNIQUE 14-11-2010

Après plusieurs mois d'atermoiements et de valses hésitations, la composition du nouveau gouvernement Fillon3 s'inscrit dans la perspective de l'élection présidentielle 2012 marquée par un coup de barre à droite et une véritable fermeture politique.

Le départ de la plupart des grands noms de l'ouverture, la non écoute des problèmes de la société , le retour sur l'appareil  et  le resserrement de la majorité  donnent ainsi un avant goût de l'orientation de la future campagne.

La composition du gouvernement marque la fin de l'ouverture à gauche et au centre et le retour de l'Etat RPR au pouvoir, conforme à l'inflexion droitière de la politique du gouvernement amorcée depuis plusieurs mois, notamment en matière sécuritaire. Les centristes et les radicaux en sont les grands perdants et doivent se poser la question de leur ancrage dans la majorité présidentielle. Reconnaissons le courage de Jean Louis Borloo d'avoir refusé de participer à un  gouvernement ne correspondant plus à ses opinions.

Si on peut accorder crédit à la nomination de Nathalie Kosciusko-Morizet , il faut condamner la réduction du périmètre du Ministère de l'Ecologie qui se retrouve amputé de l'Aménagement du Territoire confié à Bruno Lemaire (Agriculture) et de l'Energie confié à Eric Besson, pro-nucléaire, en charge de l’industrie.  L'Ecologie perd aussi le titre de Ministre d'Etat, les engagements du Pacte Ecologique et du Grenelle ne font évidemment plus partie des priorités du Président de la République, l’Ecologie est balayée sous le paillasson de l’Elysée. Rappelons ainsi les engagements de Nicolas Sarkozy lors de la signature du pacte écologique : "Je considère qu’un grand Ministère du Développement durable, doté de moyens considérables, responsable de services opérationnels, aura plus d’efficacité. Et admettez qu’au terme de nos échanges, je vous ai accordé qu’il soit bien confié à un Ministre d’Etat, c’est-à-dire au numéro deux du Gouvernement."

Comment peut-on croire que Nicolas Sarkozy saura conduire  les enjeux du G20, le sommet prochain de Cancun, avec une vision si archaïque du gouvernement de la France ?

CAP21 continuera à défendre le cap d’une écologie humaniste capable de proposer des solutions réalistes à la crise et à la souffrance sociale de nos concitoyens et d’organiser une société de transition, indispensable pour faire face aux défis planétaires auxquelles l’humanité est aujourd’hui confrontée.

Dominique Lemoine, porte-parole CAP21

Repost 0
Published by cap21npdc - dans Politique
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 07:36

logo-CAP21-sigleweb.jpgDéni de justice

CAP21 rappelle :
* que le procureur Courroye avait, au mois d’octobre 2007, classé sans suite une enquête portant sur les conditions financières dans lesquelles Nicolas Sarkozy avait acheté un appartement à Neuilly-sur-Seine ;
* qu’au mois de janvier 2009, il avait invité à déjeuner à son domicile l’employeur de son épouse, le PDG du groupe Casino, en même temps que le sous-directeur des affaires économiques et financières de la préfecture de police de Paris, alors chargé d’enquêter sur une plainte déposée par cette entreprise ; que cette initiative avait du reste fait l’objet d’une demande d’explication de la part de son supérieur hiérarchique ;
* qu’au mois d’octobre 2010, il a requis un non lieu dans une procédure d’instruction mettant en cause Jacques Chirac, après avoir déjeuné avec lui au cours de l’été 2009, alors que cette procédure était déjà ouverte dans un cabinet d’instruction du tribunal de grande instance de Nanterre auprès duquel il exerçait les fonctions de procureur ;
* que, malgré les recommandations du procureur général près la Cour de cassation, le plus haut magistrat du parquet, qui l’avait invité à ouvrir une information sur les faits de prise illégale d’intérêts susceptibles d’être reprochés à Eric Woerth, M. Courroye s’obstine à gérer cette affaire au niveau de son parquet, laissant planer les plus graves suspicions sur l’impartialité avec laquelle l’enquête est conduite ;
* que, pour obtenir le dessaisissement de la juge Prévost-Deprez, qui instruit sur l’abus de faiblesse dont aurait pu être victime Mme Bettencourt, il n’a pas hésité à faire surveiller la correspondance téléphonique de journalistes, au mépris de l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme et de la loi du 4 janvier 2010 relative à la protection du secret des sources des journalistes. (...) Lire la suite

Repost 0
Published by CAP21 - dans Politique
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:24

logo-CAP21-sigleweb.jpgMalgré l'ampleur des manifestations du 7 septembre contre le projet de réforme des retraites que près de 70% des français jugent injuste, inéquitable et inefficace, le gouvernement n'a rien entendu et a refusé de modifier le fond de cette réforme.
Cap21 appelle donc à se mobiliser le 23 septembre pour exiger une refonte plus importante et plus juste des modes de financement des retraites et de la protection sociale, ciblée d’une part autour de la défense et du développement de la solidarité nationale pour les régimes de base, et d’autre part autour de la promotion de l’économie sociale et responsable, des valeurs mutualistes et de la démocratie sociale pour les régimes complémentaires et sur-complémentaires.
Cap21 invite tous ses militants, tous ses sympathisants, tous les citoyens à participer massivement aux manifestations du 23 septembre organisées dans toutes les régions françaises pour refuser la réforme votée à l'Assemblée Nationale.

Dominique Lemoine, porte-parole Cap21

Repost 0
Published by cap21 - dans Politique
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 11:30

Corinne-Lepage-FR5.pngElection des juges de l’application des peines, jury populaire en correctionnelle… les propositions formulées par le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, dans un entretien au Figaro Magazine publié samedi 18 septembre sont "une forme de provocation supplémentaire à l’égard de la magistrature", selon la présidente de Cap21, Corinne Lepage.

"Nous avons tous été extrêmement touchés par ce qui est arrivé à cette joggeuse (le meurtre de Natacha Mougel par un présumé récidiviste). Nous avons tous été, et peut-être nous, les femmes, plus encore, bouleversés par cette histoire-là, mais ce n’est pas un fait divers qui doit îune transformation du système judiciaire", déclare l’ancienne ministre et avocate.

"On voit bien que l’on est face à un gouvernement et à certains membres de ce gouvernement qui ne veulent pas entendre parler de la justice et des droits de la défense, sauf quand cela s’applique à eux. Mais pour tout le reste, malgré je ne sais combien de lois qui ont été votées depuis huit ans que M. Sarkozy s’occupe du sujet - soit comme ministre de l’Intérieur, soit comme président de la République -, on voit que l’insécurité - qui est un vrai sujet - n’a fait qu’augmenter. Et ce n’est certainement pas en transformant le système judiciaire que l’on va (…) parvenir" à l’enrayer, affirme la députée européenne.

De plus, ajoute-t-elle, "je note que c’est le ministre de l’Intérieur, et non pas le ministre de la Justice, qui propose une réforme de la Justice, ce qui est déjà singulièrement étonnant dans notre système".

Concernant l’affaire dite "Bettencourt-Woerth", "j’ai comme tout citoyen assisté à cette affaire à rebondissements et j’ai pensé que ce n’était bon ni pour la justice française ni pour l’image de notre pays ni pour M. Woerth (…) que cela continue comme cela. J’ai donc écrit, en tant que députée et citoyenne, à M. Nadal, qui est procureur général auprès de la Cour de cassation, pour qu’il évoque le dossier et qu’il juge lui s’il fallait ou non saisir la Cour de justice", indique Corinne Lepage.

"Je souhaite que l’on arrête de contourner les règles de droit dans notre pays et que l’on arrête de faire en sorte que la justice réelle ne puisse pas être saisie. Hier", explique notre invitée, "le dossier a enfin été transmis au procureur général, M. Nadal. Il va l’examiner et, en son âme et conscience, il va dire si oui ou non la commission des requêtes près de la Cour de justice doit être saisie."

Interrogé enfin sur Cap21, un "mouvement politique écologiste qui existe depuis douze ans et qui est la jonction des démocrates et de l’écologie", sa présidente rappelle que ce dernier "a repris son indépendance" du Modem depuis mars 2010. Aujourd’hui, poursuit-elle, "nous sommes en discussion et en excellent rapport à la fois avec des mouvements démocrates et républicains, et à la fois avec Europe Ecologie".

Concernant ce dernier mouvement, "le débat est ouvert" et, souligne-t-elle, "s’il s’agit de regrouper les écologistes pour créer un mouvement qui soit écolo-démocrate très à cheval sur la défense de la République, alors nous en serons". En revanche, conclut-elle, "s’il s’agit de faire du Vert plus, nous n’en serons pas".

Voir la vidéo sur le site de France5

Repost 0
Published by France 5 - dans Politique
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 08:58

logo-CAP21-sigleweb.jpg

COMMUNIQUE CAP21

La campagne 2012 serait-elle déjà commencée ou Nicolas Sarkozy choisit-il l'outrance pour rebondir et pour mieux cacher les difficultés d’un gouvernement empêtré dans les affaires ?

En stigmatisant l’étranger délinquant et au chômage, en liant "intégration et insécurité" et en instaurant une différence entre les citoyens selon leur origine, le discours prononcé à Grenoble par Nicolas Sarkozy constitue un coup de poignard dans le dos de la République.

Pour Corinne Lepage, Présidente de Cap21 et députée européenne, le Chef de l'Etat ne respecte pas la Constitution en parlant de deux types de Français en fonction de leur origine car l'article premier de la constitution :"La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion".

La destitution de la nationalité française pour les motifs annoncés par le Chef de l’Etat rappelle des moments sombres vécus par la France : il renvoie au régime de Vichy qui a créé le 22 juillet 1940 une commission de révision des 500 000 naturalisations prononcées depuis 1927. 15 000 personnes, dont 40% de juifs sont alors déchus de leur nationalité.

Le glissement sémantique du Président de la République, qui légitime ainsi les thèses du FN et qui construit des clivages communautaires, n'est pas digne d'un Chef d'Etat qui a pour rôle de veiller à l'intégrité de la Nation.

Nicolas Sarkozy a fait voter, en tant que Ministre de l’intérieur puis en tant que président de la République, 17 textes de loi sur la sécurité et les résultats démontrent que le tout sécuritaire version Sarkozy n’est pas efficace. Cap21 souhaite que l'on commence par faire respecter les lois existantes.

Pour Dominique Lemoine, porte-parole de Cap21, les évènements survenus à Villeneuve de Grenoble attestent de la gravité de la crise qui ne peut se réduire à une crise simple des quartiers populaires, à une crise de la jeunesse ou un problème d’immigration, mais qui est la résultante d’un échec profond du Chef de l’Etat qui abandonne le social au profit d’un tout sécuritaire qui ne fonctionne pas.

Cap21 refuse le discours Grenoblois de Sarkozy : il faut une autre politique, une politique d’égalité, de solidarité et de justice sociale.

Repost 0
Published by cap21 - dans Politique
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 09:44

LIBERATION 19-07-2010

LEPAGE-Corinne-2008.jpgSelon l’eurodéputée et avocate Corinne Lepage, la Cour de justice de la République doit être saisie, le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, n’ayant «aucun moyen d’investigation sur un ministre».

L’eurodéputée (ADLE) Corinne Lepage, avocate et ancienne ministre de l’Environnement, s’interroge sur l’enquête de Nanterre et demande la saisine de la Cour de justice de la République.

Que pensez-vous des investigations engagées par le procureur de Nanterre dans l’affaire Bettencourt ?

J’ai d’abord le sentiment que Philippe Courroye cherche à recentrer cette affaire sur les faits de fraude fiscale qui ne concernent que Mme Bettencourt, M. de Maistre et M. Banier. On essaye visiblement de mettre le reste sous le boisseau.

Lire la suite

Repost 0
Published by Libération - dans Politique
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 12:18

sarkozy-president.jpgDe jour en jour, les élèments du puzzle se mettent en place et dessine un régime à bout de souffle, (dejà) de fin de règne empétré dans les affaires et qui va essayer de s'en sortir par des tactiques classiques que nous réprouvons : négation des faits, attaque contre les journalistes et les responsables de médias, menace contre certains témoins, utilisation de tout un arsenal de méthodes pour ralentir le cours de la justice, etc. La France s'éloigne, à notre grand regret, de plus en plus, du modèle de démocratie intègre représentée par les pays européens nordiques ou germaniques. Personnellement, nous n'avons jamais cru aux promesses d'un Etat irréprochable émises par le président en place !

Petit florilège de la presse internationale et française ci-après. M.E.

 

AGORAVOX 10-07-2010

Affaire Woerth : la République de l’impunité

Dans une tribune publiée le 29 juin dernier dans le journal Libération, Arnaud Montebourg a fustigé la République indécente, que viennent de mettre à jour les affaires à répétition dans lesquels sont impliqués divers membres de l’exécutif, qui semblent confondre volontiers recherche de l’intérêt personnel et défense de l’intérêt général.

Cette République malade est également celle d’une impunité savamment aménagée au bénéfice de nos gouvernants. Lire la suite


LE TEMPS (CH) 09-07-2010

Les médias mettent la pression

Jour après jour, la presse et les sites d'information ne relâchent pas la pression sur le président Nicolas Sarkozy et le ministre du Travail Eric Woerth. Au risque d'en faire trop ? Le quotidien suisse Le Temps a interviewé journalistes et spécialistes des médias pour décrypter ce "changement de ton des médias". Lire la suite


LE SOIR (B) 06-07-2010

Pourquoi Eric Woerth doit démissionner

Alors que les rebondissements se succèdent dans l'affaire Woerth-Béttencourt, le quotidien belge Le Soir juge que le ministre du Travail se grandirait s'il quittait son poste. Après tout, Dominique Strauss-Kahn l'a fait avant lui... pour rebondir avec le succès que l'on sait. Lire la suite


MARIANNE (F) 09-07-2010

Affaire Bettencourt: anatomie de la défense de l'Elysée

Disqualification du site Mediapart, enfumage sur les contradictions de Claire Thibout, enquête sous contrôle : ce sont les trois points de la stratégie développée par l'Elysée dans l'affaire Woerth-Bettencourt. Lire la suite


MEDIAPART 06-07-2010

L'ex-comptable des Bettencourt accuse: des enveloppes d'argent à Woerth et à Sarkozy

L'ex-comptable de Liliane et André Bettencourt révèle comment le couple de milliardaires a régulièrement financé, via des enveloppes contenant des espèces, des personnalités de la droite française, dont Nicolas Sarkozy. Elle relate un épisode – qu'elle a rapporté lundi 5 juillet aux policiers – situé en mars 2007 et mettant en scène Eric Woerth. Ce dernier se serait vu remettre, via le gestionnaire de fortune Patrice de Maistre, une somme de 150.000 euros pour la campagne présidentielle de M. Sarkozy. Lire la suite


FINANCIAL TIMES (UK) 08-07-2010

Nicolas Sarkozy, un hyperprésident en panne

Le quotidien britannique dénonce l’incapacité du chef de l’Etat à affronter le tapage médiatique qui entoure l’affaire Woerth-Bettencourt. Lire la suite


FINANCIAL TIMES (UK) 07-07-2010

Le scandale rejaillit sur Nicolas Sarkozy

Le président français est à la une, ce 7 juillet, de plusieurs quotidiens européens. "Nicolas Sarkozy fait face à la demande de membres de son parti, l'UMP, de remanier d'urgence son gouvernement alors qu'un scandale impliquant la femme la plus riche de France devient la crise politique la plus grave qu'il ait traversée depuis sa prise de fonction", rapporte le quotidien financier britannique. La majorité presse Nicolas Sarkozy de s'exprimer alors que, jour après jour, les rebondissements se succèdent dans l'affaire Woerth-Bettencourt. Mardi, l'ancienne comptable de l'héritière de L'Oréal a accusé celle-ci d'avoir illégalement financé la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007. Le ministre du Travail, Eric Woerth, aurait, selon elle, servi d'intermédiaire.

Repost 0
Published by M.E. - dans Politique
commenter cet article

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques