Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 07:00

TELEVISION SUISSE ROMANDE WWW.TSR.CH

 

Nous sommes en été et que l'on soit en vacances ou non, c'est souvent l'occasion de faire cuire des aliments, viandes en particulier au barbecue. Or cette pratique est-elle sans risques pour notre santé ?

Une vidéo et un texte mis en ligne sur le site de la TSR explique,  mesures à l'appui, comment certaines substances peuvent être présentes et les conséquences éventuelles sur la santé. M.E.

Vous reprendrez bien un peu de Benzo(a)pyrène ? Le test

On ne les voit pas à la loupe, mais les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques ou HAP, sont des molécules largement présentes dans notre environnement.

Elles se forment lorsqu'on brûle une matière organique sans la réduire complètement en cendres.

Voilà pourquoi on les fabrique très facilement, sans le vouloir, dans un barbecue, lorsqu'on brûle trop la viande pendant la cuisson.

 

Voir la suite


Repost 0
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 10:37

COMMUNIQUE CAP21

Pandémie grippale : CAP21 demande à l’Etat de passer en phase 5B

CAP21, parti fondateur du Mouvement Démocrate, présidé par Corinne LEPAGE, députée européenne, s’étonne que l’Etat n’ait pas encore déclenché la phase 5B du plan de pandémie grippale, phase qui correspond à l’extension de la transmission interhumaine du virus sur le territoire français. Même si le virus semble encore peu virulent, la rapidité de sa propagation dans notre pays justifie le déclenchement de mesures renforcées pour anticiper les difficultés prévisibles à la fin de l’été.


Eric DELHAYE, président délégué de CAP21 et élu local s’étonne en particulier de l’état d’impréparation des collectivités locales notamment de celles en charge de la collecte des déchets ménagers ou de l’assainissement, services essentiels qui ne sauraient se retrouver brutalement arrêtés. Très rares sont celles qui ont été contactées par les Préfectures pour faire le point sur les dispositions prévues pour assurer la continuité d’activité et sur les stocks d’équipement de protection individuelle constitués. Les collectivités locales sont aujourd’hui livrées à elles-mêmes. Si la pandémie gagne du terrain en France, on peut craindre légitimement pour la continuité de services publics locaux essentiels sur le plan sanitaire. Aussi CAP21 demande le déclenchement de la phase 5B du plan et souhaite le renforcement de l’information auprès des collectivités locales par l’intermédiaire des préfectures.

Repost 0
Published by www.cap21npdc.net - dans Santé publique
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 13:55

Par Corinne Lepage


Avec l’annonce d’une possible pandémie, les théories du complot ont retrouvé comme aux plus belles heures du 11 septembre , un terreau fertile. Cette recrudescence est rendue possible par le fait que les vraies questions ne semblent pas posées et que l’alarmisme de l’OMS, soutenu par la plupart des gouvernements du monde apparaît incompréhensible pour les raisons qui sont avancées, alors qu’il l’est peut-être pour des raisons plus profondes qui ne sont pas exprimées.


Revenons sur la question première et sans doute, la plus importante pour le futur, celle de la cause initiale.


Comme le note , Michael Le Page, dans un article paru dans New Scientist, le nouveau virus est  un mixte de 4 virus : virus  porcin nord américain, virus aviaire nord américain, virus humain H1N1 et virus porcin existant en Asie et en Europe . Sans doute, est-il rare d’être infecté par deux virus en même temps et encore plus rare que ces virus viennent d’autres espèces. Mais cela peut se produire, notamment chez les porcs, qui peuvent réunir virus aviaires et humains . La recombinaison répétée peut produire des mélanges de la nature de ceux qui sont aujourd’hui observés. Il existe, du reste, des précédents de recombinaison  de virus humains et aviaires en Italie dans les années 80 et un virus H1N2 a été trouvé en Grande Bretagne dans les années 90 .

 

Voir la suite


Repost 0
Published by Corinne Lepage - dans Santé publique
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 18:05


Source : Le Monde
Repost 0
Published by Le Monde - dans Santé publique
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 07:00

Les moins de 15 ans sont deux fois plus nombreux qu'avant à se rendre aux urgences pour consommation excessive d'alcool.

LE FIGARO - Angélique Négroni

Dérive inquiétante, les jeunes s'adonnent de plus en plus aux boissons alcoolisées. C'est pourquoi les députés ont décidé d'interdire les soirées où l'alcool est servi à volonté après le seul paiement d'une entrée. La mesure est excellente pour nombre de médecins qui s'inquiètent de la hausse des hospitalisations des jeunes pour ivresse. Une augmentation qui touche aussi les mineurs. Il s'agit d'une véritable explosion selon les dernières données hospitalières. Chez les moins de 15 ans, les hospitalisations ont augmenté de 50 % entre 2004 et 2007 (786 admissions contre 1 226). Le phénomène touche la France entière.


Au centre hospitalier universitaire de Nice, les urgentistes sont ainsi passés de 10 à près de 50 cas par an. «Depuis plusieurs années, les chiffres progressent», s'inquiète Hervé Haas, le responsable des urgences pédiatriques. Le mois dernier, cinq collégiennes de 14 à 15 ans ont été accueillies dans son service. Scénario désormais presque banal : ces adolescentes avaient profité de l'annulation d'un cours pour filer au magasin du coin s'acheter de la tequila. De retour dans leur classe, une heure plus tard, elles étaient ivres. «L'une d'elles était dans le coma», raconte Hervé Haas en poursuivant : «Ces ivresses concernent des mineurs de plus en plus jeunes. J'ai déjà dû m'occuper de gamins de 11 ans.» Mais ce phénomène inquiétant reste, selon lui, difficile à appréhender. «Nous ne voyons qu'une faible partie de l'iceberg. Seuls les états les plus graves sont portés à notre connaissance.» Au centre hospitalier du Mans, où l'on pousse le même cri d'alarme, les voyants sont également au rouge. «On est passé de 10 à plus de 100 ivresses par an», s'inquiète l'une des praticiennes, le docteur Michèle Damay.

Voir la suite

Repost 0
Published by Le Figaro - dans Santé publique
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 08:14

Déçus par le Grenelle, ONG, médecins, scientifiques et citoyens se rassemblent au sein d'un Réseau Environnement Santé pour faire en sorte que la santé environnementale soit mieux prise en compte par les politiques et les industriels.

Nous avons raté le Grenelle de l'environnement sur la question de la santé environnementale. Nous souhaitons un Grenelle de la santé. Cela fait des années que nous, ONG, scientifiques, etc, avons envie de démontrer le lien entre environnement et santé. Cela fait partie de notre quotidien, de la santé des familles, de celle nos enfants et des générations futures… Nous assistons à une augmentation constante des cancers, des maladies respiratoires… Le fait est que nous ne pouvons pas vivre en pleine santé sur une terre malade. Trop souvent on instille le doute sur ces questions, nous allons tenter d'installer la transparence. Le monde de l'environnement est extrêmement faible face au monde politique et industriel. Nous voulons une démocratie sanitaire, déclarait Serge Orru, directeur général de WWF France, lors de la conférence de presse annonçant le lancement du Réseau Environnement Santé (RES) ce mardi 3 mars.


Lancé sous l'égide de l'Alliance pour la planète et soutenu par les réseaux européens Health and Environment alliance (HEAL) et Women in Europe for commun future (WECF), le RES souhaite rassembler associations, scientifiques, médecins et citoyens au sein d'un réseau militant pour une meilleure prise en compte de la santé environnementale dans les politiques publiques, notamment celles de la santé. L'incidence du cancer a doublé en 25 ans. On peut estimer que deux tiers des cancers sont liés à des causes environnementales. La fertilité, l'asthme, la maladie de Parkinson, Alzheimer, l'autisme… sont soupçonnés d'être liés à l'environnement, précise André Cicolella, chercheur en santé environnement, porte parole du RES et fondateur de la fondation Sciences citoyennes. Notre objectif est de créer une période légitime de débat scientifique avant toute prise de décision politique.


Voir la suite


NdlR : Bravo ! Il y a peu de temps encore, l'Académie de Médecine  de France osait déclarer que l'influence de notre environnement sur la santé était négligeable. Cynisme ou incompétence  ou les deux ? Le fait est qu'il n'y a toujours pas de rapprochement statistique sérieux entre mode de vie, alimentation, exposition professionnelle et déclenchement de maladies comme les cancers.

M.E.

Repost 0
Published by S.Fabregat, Actu Environnement - dans Santé publique
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 08:27

Toxicologue réputé, cofondateur de l’Andeva, l’association nationale de défense des victimes de l’amiante, il fut de ceux qui mirent leur savoir au service des victimes du travail et de l’environnement professionnel.

Il ne supportait pas que des hommes empoisonnent sciemment d'autres hommes. Il le supportait d'autant moins que les coupables se disaient scientifiques, comme lui. Alors Henri Pézerat traquait dans les organismes, dans le sol, dans l'eau, dans l'air, les doses infinitésimales, les particules microscopiques qui auraient dû permettre le crime parfait.

Le chercheur du CNRS démontait les alibis du tabagisme ou de l'alcoolisme qui dédouanaient si facilement des cancers suspects. Depuis plus de trente ans, le toxicologue pourchassait particulièrement une fibre invisible qui décime aujourd'hui une génération d'ouvriers : l'amiante. Il fut parmi les premiers à en dénoncer, sur la place publique, les effets ravageurs.

Henri Pézerat est mort à 80 ans, lundi 16 février. Mais jusqu'aux derniers jours, il récriminait encore contre la légèreté de ceux qui laissaient filer à l'étranger un porte-avions Clemenceau qu'il jugeait très toxique, vitupérait contre l'usage de la fibre céramique ou le fléau du saturnisme. (...) Voir la suite

Lire aussi l'hommage que lui rend Fabrice Nicolino "Un homme juste est mort (Henri Pézerat)"

Repost 0
Published by Le Monde - dans Santé publique
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 07:00

Dans le cadre du Programme National Nutrition Santé  et à la demande de la Direction générale de la santé, l'Institut National du Cancer a coordonné l'actualisation de la brochure « Nutrition et prévention des cancers : des connaissances scientifiques aux recommandations ». Destinée aux professionnels de santé, elle actualise les connaissances sur ce sujet.

Lancé en 2001, le Programme National Nutrition Santé (PNNS 2001-2005) a pour objectif l'amélioration de l'état de santé de l'ensemble de la population en agissant sur l'un de ses déterminants majeurs : la nutrition, qui recouvre à la fois l'alimentation et l'activité physique. En 2006, le PNNS 2 (2006-2010) a été lancé afin de prolonger et d'amplifier les actions menées dans le cadre du PNNS 1.

Le PNNS a donné lieu à la publication de documents destinés au grand public et aux professionnels de santé. Cette brochure, dont l'INCa a coordonné l'actualisation, fait partie de la collection « les synthèses du Programme National Nutrition Santé ». Elle s'est appuyée sur l'expertise scientifique du réseau National Alimentation Cancer Recherche (NACRe), en partenariat avec l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (Afssa), l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) et l'Institut de Veille Sanitaire (InVS).

La brochure fournit aux professionnels de santé les éléments essentiels pour, d'une part, encourager des comportements ou modes de vie et certaines habitudes alimentaires favorables à la réduction des risques vis-à-vis des cancers et pour, d'autre part, répondre à des questions qui leur sont fréquemment posées, ou abordées par les média, et souvent basées sur des idées non fondées.

Depuis près de 40 ans en effet, de très nombreux travaux ont cherché à identifier et à préciser le rôle de certains facteurs nutritionnels susceptibles d'intervenir comme facteurs de risque ou au contraire de protection dans le développement des cancers.

La brochure comporte deux parties. Dans la partie consacrée aux relations convaincantes ou probables conduisant à des recommandations pour la prévention primaire des cancers, sont fournies des données sur l'exposition de la population française au facteur considéré, sur l'épidémiologie, sur les mécanismes, sur le niveau de preuve, sur d'autres arguments (interactions avec d'autres facteurs de risque, etc…), ainsi que des conclusions, des recommandations et des références.

 

Voir la suite

Téléchargez la brochure "Nutrition & prévention des cancers"

Repost 0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 08:00

Le site www.notre-planete.info nous annonce cette bonne nouvelle en début d'année :

Effet domino ? A l'approche de la chandeleur, le marché européen de l'œuf est en pleine révolution : l'une après l'autre, les enseignes européennes de la grande distribution tournent le dos aux œufs de batterie.

Après Carrefour, Intermarché, Cora et Match en Belgique, l'ensemble des supermarchés néerlandais et suisses, Rewe et Aldi en Allemagne, Marks & Spencers, Waitrose et Coop au Royaume-Uni, le géant britannique Sainsbury's vient d'annoncer que les œufs de poules élevées en cage quitteront ses rayons en février. Est-ce la fin annoncée des œufs de batterie ?

Au Royaume-Uni, Sainsbury's deviendra le 5 février prochain la plus grande chaîne de grande distribution à cesser la vente d'œufs de poules élevées en cage. Les 2,5 millions d'œufs de batterie commercialisés chaque semaine dans ses supermarchés se verront alors remplacés par des œufs de poules élevées en plein air. La part des œufs de plein air chez Sainsbury's passera alors de 27% à 100%.


Voir la suite

Repost 0
Published by Notre Planète Info - dans Santé publique
commenter cet article
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 08:27

Un an après le vote de la loi antitabac, Michel Delcroix, professeur d'obstétrique (Lille), responsable de Maternité sans tabac, estime que le fœtus n'est pas protégé contre le tabagisme maternel.

« Actuellement 36 % des femmes en âge de procréer fument régulièrement ou occasionnellement et 20 % poursuivent la cigarette jusqu'à la fin de leur grossesse », regrette le professeur Michel Delcroix.

LE FIGARO. - Vous soutenez que le fœtus n'est pas du tout protégé du tabagisme passif des parents.

Michel DELCROIX. - Avec ses décrets sur l'interdiction de fumer dans tous les lieux publics, le gouvernement vient de réussir la prévention du tabagisme passif. Mais quand la mère ou le père fume, le fœtus n'est pas protégé de la fumée de tabac ou de joint particulièrement dangereuse par le monoxyde de carbone (CO) qu'elle contient. Même si le fœtus n'est pas une personne juridique, son premier droit est d'être non-fumeur, c'est-à-dire d'être normalement oxygéné.

Malgré l'organisation de la conférence de consensus Grossesse et tabac, à Lille en octobre 2004, et la promotion par le ministère de la Santé de la charte maternité sans tabac signée par 340 maternités, plus d'un enfant sur cinq naît encore aujourd'hui après avoir été durant toute sa vie intra-utérine exposé au tabagisme maternel et/ou paternel.


Quels sont les risques pour le fœtus ?
La dangerosité sur le développement fœtal et le risque de handicap des toxiques majeurs, tabac, alcool, cannabis, toujours retrouvés dans le sang fœtal à des concentrations plus élevées que dans le sang maternel n'est plus à démontrer. La quantité de fumée inhalée et la durée d'exposition en sont deux éléments importants. L'exposition passive à la fumée de tabac ou de joints augmente pendant la grossesse le risque de retard de croissance intra-utérin et, lors de l'accouchement, le risque d'asphyxie du nouveau-né.

Le déficit d'oxygénation provoqué par l'inhalation de CO de la fumée de tabac ou de cannabis est la première cause toxique responsable de lésions cellulaires du système nerveux en développement, pouvant conduire dans certains cas à l'infirmité motrice d'origine cérébrale (Imoc) et dans une proportion beaucoup plus grande à des retards de croissance intra-utérins à l'origine de l'augmentation du nombre des faibles poids de naissance.


Voir la suite

 

NdlR : Comme pour l'alcoolisme, le "grand retour en arrière" n'est jamais exclu. Le combat pour la santé publique ne doit donc pas être oublié dans notre région. Il reste beaucoup à faire et il faut que nos élus s'empare de ce combat !

M.E.

Repost 0
Published by Martine Pérez, Le Figaro - dans Santé publique
commenter cet article

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques