Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 08:29

Novethic

Lancée en février sous la houlette des Etats-Unis, la Coalition sur le Climat et l'Air pur rassemble 13 Etats et organisations, et souhaite peser dans la lutte contre le réchauffement climatique.Réunie à Stockholm pour sa première session de travail, la coalition réunit pays développés et pays en développement.

"Il y a beaucoup d'efforts à faire pour réduire notre empreinte carbone", déclarait Hillary Clinton en février dernier, lors du lancement de l'initiative à Washington. "Lorsque nous avons découvert qu'il existait des solutions efficaces et peu onéreuses pour réduire le réchauffement climatique de façon significative, nous l'avons pris comme un appel à agir", a continué la secrétaire d'Etat américaine. Parallèlement aux négociations sur le réchauffement climatique, les 13 pays du groupe se sont donnés comme priorité de réguler le méthane, les hydrofluocarbones ou encore le carbone-suie, autant de polluants qui contribuent pour 30 à 40% du réchauffement climatique, selon Hillary Clinton. En se concentrant spécifiquement sur ces types de polluants, la coalition estime qu'il est possible de ralentir le réchauffement climatique de 0,5° d'ici 2050, ce qui maintiendrait la hausse des températures sous la barre des deux degrés d'ici cette date.

Les 23 et 24 avril derniers, lors de leur première réunion de travail à Stockholm, les six pays fondateurs (le Bangladesh, le Canada, le Ghana, le Mexique, la Suède et les Etats-Unis) ont été rejoints par la Colombie, le Japon, le Nigeria et la Norvège. La Commission européenne et la Banque mondiale sont également de la partie. Chapeautée par le Programme des Nations Unies pour l'environnement, la coalition propose d'agir directement sur ces polluants dont la durée de vie est courte mais l'impact considérable sur le réchauffement de notre planète. Notamment le méthane, qui capturé, peut être réutilisé pour produire de l'électricité, comme c'est le cas dans la ville mexicaine de Monterrey.

L'autre polluant fortement pointé du doigt est le carbone-suie (en anglais "black carbon"), qui résulte de la combustion incomplète des énergies fossiles. Le carbone-suie se dépose notamment sur la neige des pôles et en réduit les propriétés de réflexion solaire, ce qui contribue au réchauffement climatique et à la fonte des glaces. Sans compter les conséquences sanitaires de ce polluant, à l'origine de cancers du poumon et de maladies cardiovasculaires. Le climatologue de la NASA Drew Shindell fait partie de l'équipe des scientifiques ayant travaillé sur l'identification de ces polluants et leurs conséquences sur le climat. Pour lui, la solution passe par la mise en place de normes strictes sur les moteurs diesel automobiles, l'amélioration des réchauds à gaz et à pétrole, des fours à cuire les briques et ceux à cuire la coke, encore largement utilisés dans les pays en développement. Enfin, souligne-t-il, "il faut interdire la combustion à ciel ouvert des déchets agricoles."Si le ralentissement du réchauffement climatique est un point important, l'objectif affiché est également d'améliorer la situation sanitaire dans le monde. "En plus des effets bénéfiques sur le climat, la réduction du carbone-suie et de l'ozone pourrait endiguer trois millions de décès liés à la pollution de l'air", ajoute le scientifique Drew Shindell.

Limiter ces polluants ne doit pas dissuader les pays d'agir sur le CO2

Mais les participants se gardent bien de placer tous leurs espoirs dans cette nouvelle initiative pour le climat. "Les avantages au niveau du climat seront certains, mais il est important de souligner que ces mesures devront se conjuguer à des efforts significatifs de réduction des émissions de dioxyde de carbone (…)", insiste Drew Shindell, en parlant d'un polluant qui, lui, a une durée de vie bien plus longue que ceux auxquels s'attaque la coalition. Connie Hedegaard, à la tête de la Commission européenne pour l'action climatique, ne dit pas autre chose : "Limiter ces polluants (à durée de vie courte) ne doit pas dissuader les pays d'agir sur leurs émission de CO2, et d'agir vite."

Mais la Coalition sur le climat et l'air pur suscite également un certain scepticisme. Keya Chatterjee, en charge des questions climatiques au WWF, a accusé les principaux sponsors de l'initiative - les Etats-Unis et le Canada - d'essayer de se racheter une réputation en matière environnementale. "Diminuer les émissions de carbone-suie tout en assurant un accès à l'énergie et des fours plus propres est bien en théorie, mais nous ne devons pas nous attendre à ce que cette initiative produise des effets rapides", explique-t-elle."Je crains que cette coalition nous fasse perdre de vue que le plus gros contributeur du réchauffement climatique, ce sont les émissions de CO2."

Partager cet article

Repost 0
Published by Novethic - dans Climat
commenter cet article

commentaires

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques