Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 08:11

IARC.gifL'Agence Internationale du Cancer de Lyon (IARC) basée à Lyon vient de décider ce 12 mai 2012 de classer les émissions issues de moteur Diesel comme cancérigènes pour l'homme (groupe 1). En effet elle considère qu'il existe maintenant suffisament de preuves de cancers des poumons provoqués par ces émissions. Vidéos consultables (en anglais) ici http://www.iarc.fr/en/media-centre/iarcnews/2012/mono105-videocast_Wild.php

Cette décision fait suite à la précédente décision de classement de ces émissions comme probablement cancérigènes pour l'homme (groupe 2A) en 1988.

Voir le communiqué en anglais de l'OMS (WHO) http://press.iarc.fr/pr213_E.pdf

Il est temps maintenant pour les autorités françaises et européennes de prendre en compte ce changement de classification de la toxicité de ces émissions. Rappelons qu'en France, on attribue à ces émissions (particules fines, oxydes d'azote, suies...) une surmortalité de 30 000 à 40 000 personnes par an ce qui est beaucoup plus important que les accidents de la route. Il ne faut pas oublier non plus le lot de bronchiolites provoquées chez les petits enfants, les asthmes et les différents problèmes pulmonaires et cardovasculaires induits par cette pollution. M.E.

CAP21 Nord Pas-de-Calais a dénoncé à plusieurs reprises, depuis plusieures années, les conséquences désasteuses pour la santé publique de la politique de promotion du Diesel en France (et en Belgique) :

Le Diesel vaut-il encore le coup ? Voilà une question bien mal posée ! le 11 décembre 2011.

La pollution par les particules fines : un scandale européen qui a trop duré ! le 8 mai 2011.

Impact sanitaire dramatique de la pollution aux particules dans les grandes villes européennes 7 mars 2011.

Les véhicules diesel sont responsables de niveaux de dioxyde d’azote (NO2) problématiques pour la santé en zone de trafic.  2 septembre 2009.

Pollution de l'air : Corinne Lepage dénonce le scandale sanitaire de la pollution urbaine par les particules fines 2 mars 2008.

Les particules fines, émises en grande partie par les moteurs diesel, tuent 11 janvier 2007.

Le diesel aussi nocif que l'amiante 17 octobre 2006.

Repost 0
Published by M.E. - dans Pollution air
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 09:28

PM10-07-07-10Dans le cadre du plan particules, il est prévu une communication particulière sur les enjeux de la qualité de l'air et ceux du climat afin d'accompagner l'élaboration des schémas régionaux climat, air, énergie.

Des plaquettes ont ainsi été élaborées avec de nombreux partenaires. Elles illustrent les grandes caractéristiques de la qualité de l'air, avec des comparaisons chaque fois que possible entre les niveaux régionaux et les données nationales voire européennes. La deuxième partie traite plus spécifiquement d'émissions de polluants entre la politique en faveur de la qualité de l'air et celle du climat, afin d'éclairer les choix qui seront faits pour les schémas climat, air,énergie.

Des zones sensibles à la qualité de l'air ont été définies dans chaque région, conformément au décret 2011-678 du 16 juin 2011, afin d'y définir des orientations renforcées pour la qualité de l'air.

La plaquette à télécharger pour notre région Nord Pas de Calais

Repost 0
Published by MEDDTL - dans Pollution air
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 16:17

Conc.-annuelles-moyennes-PM-2002-en-Europe.pngLes normes européennes de qualité de l'air concernant les particules sont trop laxistes à cause des lobbys

Le professeur d'épidémiologie Bert Brunekreef de l'Université d'Utrecht aux Pays-Bas est un expert reconnu en matière de d'évaluation des conséquences sanitaires de la pollution de l'air. Il accuse la Communauté Européenne de laxisme sur le problème grave des particules fines et d'après-lui, celle-ci est un peu trop sous l'influence des différents lobbys et groupes d'intérêts. Pour lui, le problème ne date pourtant pas d'hier et il y avait déjà eu une catastrophe en 1930 dans la Vallée de la Meuse en relation avec la pollution de l'air venant de sites industriels. Cette catastrophe avait fait 60 morts !

Aujourd'hui, les faits et chiffres sont connus et investir pour un air plus propre devrait être une priorité selon lui. Le problème est particulièrement grave certains jours lors des "pics de pollution"

En effet, lorsqu'il y a des conditions météorologiques de stagnation avec un plafond bas, la dispersion naturelle des polluants est entravée. D'une manière générale, on sait aujourd'hui que ces particules fines sont responsables de crises d'asthme, d'arrêts cardiaques, de morts prématurées(1) et de journées de travail perdues. Selon lui, on pourrait économiser 31, 5 milliards d'Euros en Europe, ces sommes étant imputables aux coûts de santé publique et aux journées de congés maladie.

Diminution esp. vie due aux PM2.5 en CELa Belgique, les Pays-Bas et le Nord de la France constituent à cause de leur forte densité de population des points noirs de pollution de l'air par les particules fines depuis plusieurs années. Selon les estimations, c'est presqu'un an d'espérance de vie qui est perdue par cette pollution. Ainsi il est difficile de réfuter la dangerosité de cette pollution particulaire.

Pourquoi alors aucune politique courageuse pour lutter contre ce type de pollution ?

Il y a un vrai retard de l'Europe en comparaison avec les Etats-Unis dans ce domaine. Bert Brunekreef souligne que les concentrations maximales autorisées en Europe sont bien plus hautes qu'aux Etats-Unis (élaborées par l'Environmental Protection Agency (EPA)) et même plus hautes que celles des recommandations pour la qualité de l'air de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Tout ceci s'explique par le travail de sappe des lobbys et des représentants des groupes d'intérêts : entreprises de transport routier, constructeurs et équipementiers automobiles, syndicats du commerce d'automobiles, ...  Ceux-ci utilisent toute sorte de façons afin de retarder la prise de mesure plus contraignantes et bénéficient d'une écoute, compréhension complaisantes des autorités européennes. En sus de tout celà, le respect des concentrations maximales n'est pas réalisé dans de multiples endroits en Europe.

Que pourrait-on faire avec un peu de volonté ?

Pourtant il existe un éventail large de solutions adoptables : véhicules moins polluants, filtres et pots catalytiques sur tous les véhicules, etc. Comme le problème devient vraiment critique pour le voisinage des voies de fort trafic(3), les villes peuvent prendre des mesures de limitation du trafic routier dans certaines zones des villes(4). Elles peuvent inciter et développer des infrastructures pour favoriser la marche et le vélo. Elles peuvent aussi montrer l'exemple en introduisant des technologies de motorisation moins polluantes pour nos poumons :  bus et véhicules urbains hybrides, utilisation de véhicules électriques rechargeables.

En outre, il faut rendre obligatoire la mesure de tous les différents composants de la pollution de l'air comme la suie issue des véhicules Diesel et l'Europe doit adopter des normes plus sévères. M.E.

N.B. Cet article est un résumé de l'article paru dans l'hebdomadaire belge Knack du 13 avril 2011.

(1) estimée à 30 000 morts pour la seule France par an.

(2) Ce travail de sappe des lobbys et de leurs alliés est très bien décrit par Corinne Lepage dans son ouvrage "On ne peut rien faire Madame le ministre..." édité par Albin Michel, 1998.

(3) Le fait de résider à côté d'un trafic intense conduit à 15% de plus de crises d'asthme chez les enfants et 65% de plus de maladies chroniques !

(4) Les Plans de Déplacements Urbains initiés dans le cadre de la loi LAURE de 1996 par Corinne Lepage permettent d'établir des mesures efficaces dans le sens du climat, de la maitrise de l'énergie, de la limitation de la pollution sonore et de l'amélioration de la qualité de l'air.

 

Repost 0
Published by M.E. - dans Pollution air
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 21:03

NOTRE PLANETE INFO 03-03-2011

Bouchon-de-traffic.jpgAlors que le nord de la France et l'Ile-de-France connaissent un épisode de pollution atmosphérique lié aux concentrations élevées en particules, une nouvelle étude s'est employée à quantifier l'impact sanitaire de la pollution atmosphérique dans 25 grandes villes européennes.

Chaque année la pollution de l'air en milieu urbain est à l'origine d'environ 2 millions de décès prématurés dans le monde.
L'Europe n'est pas épargnée et, lors de temps anticycloniques, ses grandes villes étouffent sous une pollution liée principalement au trafic automobile et aux systèmes de combustion.
En France, 30 000 décès anticipés par an sont liés à la pollution atmosphérique urbaine... (...) Lire la suite

Repost 0
Published by cap21npdc - dans Pollution air
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 08:19

ACTU-ENVIRONNEMENT 05-07-2010

Impact sur la santé, sur les écosystèmes... La pollution de l'air constitue un enjeu majeur aujourd'hui. Si les politiques mises en place depuis les années 80 visent à réduire les émissions des différents secteurs concernés (transport, industrie, agriculture...), la qualité de l'air reste médiocre.

 

  PM10-07-07-10

 

Repost 0
Published by ACTU-ENVIRONNEMENT - dans Pollution air
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 07:00

AFSSET Nouvel avis, nouveau rapport 01-09-2009

L’AFSSET appelle à une réaction dès maintenant

L’AFSSET attire l’attention sur le dioxyde d’azote (NO2) émis par les véhicules diesel. Cet irritant respiratoire, typique de la pollution due au trafic routier, n’a pas diminué depuis le milieu des années 90 en situation de proximité au trafic routier et continue de poser des problèmes sanitaires en agglomération (exacerbation de l’asthme, irritations respiratoires…).

La réglementation européenne « EURO » sur les émissions des véhicules a pris du retard sur la maîtrise des émissions de NO2. Elle a fait une priorité de la lutte contre les polluants organiques et les particules. Elle fixe ainsi des contraintes sur les émissions de particules pour les véhicules diesel qui entraîneront une généralisation des filtres à particules dans les années à venir. En contrepartie, elle a négligé le NO2, qui n’est aujourd’hui comptabilisé qu’au sein d’un agrégat, les oxydes d’azote (NOx).

Selon les scénarios étudiés par l’AFSSET, si rien n’est fait, l’application des normes EURO successives sur les émissions des véhicules ne produira pas d’effet significatif sur ce polluant d’ici à 2014 (entrée en vigueur d’EURO VI et EURO 6). Il faudra maintenant attendre 2014 et la sixième génération de norme EURO avec de nouvelles réductions à l’émission sur plusieurs polluants (hydrocarbures et NOx notamment) pour envisager de premiers effets bénéfiques.


Lire la suite


 Consulter l´avis de l´AFSSET 

 Télécharger l´avis et le rapport de l´AFSSET

 Consulter la synthèse d´expertise collective 

 

Repost 0
Published by AFSSET - dans Pollution air
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 08:13

LIBERATION

L'UFC-Que Choisir alerte depuis 15 ans sur les substances chimiques cancérigènes utilisées par les fabricants d'objets de décoration ou de produits ménagers. Les choses sont sur le point de bouger.

L'UFC Que Choisir publie ce mardi une synthèse sur les pollutions de l'air intérieur, à l'origine de nombreux troubles sur la santé. Entretien avec Christophe Le Guehennec, chargé de mission Santé à UFC Que Choisir.

Dans l’étude que vous publiez aujourd’hui, vous dites que l’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. Où se trouvent ces polluants?

Partout. Dans les produits d’entretien, dans les parquets, les moquettes, les commodes… La plupart des objets de décoration et des matériaux de construction émettent dans l'atmosphère des substances chimiques (type benzène ou formaldéhyde), reconnus cancérigènes par l’OMS.

L’UFC-Que Choisir alerte sur les problèmes de pollution de l’air intérieur depuis une quinzaine d’années… On a le sentiment que les choses n’avancent pas. Pourquoi ?

La France part de loin pour ne pas dire de zéro. On est très en retard par rapport à nos voisins européens, comme l’Allemagne qui a adopté des normes strictes depuis plusieurs années. En France, les pouvoirs publics se sont reposés sur le projet de régementation européenne Reach de 2006.

Mais au bout du compte, ce nouveau cadre réglementaire est bien en deçà de nos attentes. Il prévoit d’étudier l’impact sur la santé d’un tiers seulement des 100.0000 substances chimiques existantes dans l’air ambiant. Quant à la nouvelle Agence européenne des produits chimiques, elle n’a pas le pouvoir de contraindre les fabricants d’arrêter l’utilisation des substances dangereuses. Elle peut juste faire pression...

Voir la suite

Repost 0
Published by Libération - dans Pollution air
commenter cet article
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 08:12

LA VOIX DU NORD

Alors qu'un rapport officiel confirme que le gaz émis par les algues vertes en décomposition peut être mortel en cas de forte concentration, le Premier ministre François Fillon s'est rendu hier dans les Côtes-d'Armor, annonçant des mesures pour lutter contre ces algues.

Après la mort d'un cheval fin juillet sur une plage de Saint-Michel-en-Grève dans les Côtes-d'Armor, « les mesures réalisées sur le site ont montré ponctuellement que le gaz émis par les sédiments contenant notamment des algues vertes en décomposition pouvait être dangereux », indique le rapport de l'Institut national de l'environnement et des risques (INERIS), rendu public hier.

Dans ce document commandé par le ministère de l'Écologie, l'INERIS souligne que le principal composé mis en évidence, l'hydrogène sulfuré, est toxique par inhalation. Il relève que, à 1 000 parties par million (ppm), valeur qui a été relevée en certains points du site, « il peut être mortel en quelques minutes ».

Les experts de l'INERIS préconisent, à court terme, d'interdire l'accès à la zone concernée et d'équiper de systèmes de détection portables le personnel chargé du ramassage des algues vertes sur les plages.


Voir la suite

Télécharger le rapport de l'INERIS

Les préconisations : Réduire l'azote à la source pour endiguer les marées vertes

La lutte contre le phénomène des marées vertes en Bretagne fait appel à des mesures curatives pour gérer les algues échouées et préventives pour réduire à la source les apports d’azote. L'évaluation et le suivi du phénomène, ainsi que l'expérimentation restent des volets importants de l’action menée en Bretagne.

Voir la suite sur www.bretagne-environnement.org

Repost 0
Published by La Voix du Nord - dans Pollution air
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 07:52

L’AFSSET (Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'Environnement et du Travail) publie ce jour un rapport et un avis d’expertise sur la pollution de l’air par les particules fines et son impact sur la santé. L’avis conclut qu’on ne peut trouver de seuil de pollution au-dessous duquel il n’y aurait pas d’impact sanitaire. De plus les expositions fréquentes à des niveaux modérés de pollution ont plus d’impact sanitaire que les pics, en France.

L’agence recommande donc de donner la priorité à la réduction des pollutions à la source (combustion du bois, du charbon et du fioul, industries, transports, agriculture…).

La mise en oeuvre de seuils d’information et d’alerte relatifs aux particules ne présente globalement pas de bénéfice sanitaire substantiel. Elle permet toutefois d’informer les populations sensibles (femmes enceintes, enfants, personnes âgées, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires ou respiratoires) et de les inviter à adapter leurs comportements lors de pics.

Voir le communiqué

Repost 0
Published by AFSSET - dans Pollution air
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 07:00

e-cancer.fr (INSTITUT NATIONAL DU CANCER)

Les particules fines désignent généralement les particules de diamètre aérodynamique inférieur à 2,5 μm présentes en suspension dans l'atmosphère. Outre celles d’origine naturelle, les particules fines liées aux activités humaines peuvent être directement émises par les sources de pollution ou produites dans l'atmosphère par réactions chimiques entre différents composés présents. Leur composition est très variable, et elles sont souvent formées d'un « coeur » sur lequel peuvent être adsorbés différents composés

1. Les particules constituent des polluants complexes, car leurs effets sur la santé dépendent :

-  de leur granulométrie: les plus grosses (PM10 dont le diamètre est inférieur à10microns) sont retenues par les voies aériennes supérieures. Les particules les plus fines (PM 2,5 dont le diamètre est inférieur à 2,5 microns et PM 1, diamètre inférieur à 1 micron) sont potentiellement les plus toxiques car elles peuvent pénétrer profondément dans les poumons.

-  de leur composition chimique: elles peuvent également avoir des propriétés mutagènes et cancérigènes, c'est notamment le cas des particules émises par les moteurs diesel qui véhiculent certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)

2. Les liens entre les niveaux de particules fines et la survenue d'événements sanitaires peuvent donc être le reflet des effets propres de ces particules,mais également de ceux des polluants émis ou formés avec elles.

 

Téléchargez le document complet (4 pages)

Repost 0

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques