Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 08:16

 

Photo-Ligne-THT.png

Après 3 participations aux réunions organisées par la Commission Particulière de Débat Public à Lille, Phalempin, Leforest, CAP21 s'exprimera une dernière fois le 09 février lors de la réunion de Thumeries pour réaffirmer son opposition au projet de triplement de la ligne THT entre AVELIN (Sud de Lille) et Gavreille (Nord d'Arras).

 

 

CAP21 entend soutenir un autre modèle énergétique qui prend en considération l'humain dans son environnement.

Retrouvez la contribution au débat public dans le cahier d'acteur CAP21 en lien ici.

Nous défendons un aménagement énergétique et électrique de nos territoires basé sur la relocalisation de sources d'électricité renouvelables et l'autoconsommation qui ne correspondent pas aux objectifs du projet de RTE d'un réseau nucléaro-centralisé particulièrement impactant pour les populations et les territoires.

 

Nous vous invitons à venir nous soutenir ainsi que toute le société civile rétissante ou opposée à ce projet.

 

Retrouvez la contribution de CAP21 à travers les verbatims thématiques de Lille, Leforest 

 

Les Verbatims

Réunion thématique "énergie" - Lille - le 3 novembre 2011 - Pages 26-27

Réunion de proximité - Leforest - le 18 janvier 2012 - Pages 28-29


Les synthèses

 Réunion de lancement d'Hénin-Beaumont - le 12 octobre 2011 

Réunion thématique "énergie" - Lille - le 3 novembre 2011 

Réunion thématique "environnement" - Arras - le 17 novembre 2011 

Réunion thématique "santé" - Courcelles-lès-Lens - le 1er décembre 2011 

Réunion de proximité - Phalempin - le 14 décembre 2011 

Réunion de proximité - Gavrelle - le 5 janvier 2012 

Réunion de proximité - Leforest - le 18 janvier 2012 

 

Retrouvez également l'ensemble des éléments du débat public sur le site de la CNDP.

 

Espérant compter sur vos soutiens lors de la dernière réunion du débat à Thumeries, le 09 février 2012 à 18h30.

 

François-Xavier CATTEAU  FX photo Twitter

Délégué Régional de CAP21 Nord Pas de Calais.

Repost 0
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 08:27

Image 0,6Vm024« Lesquin Objectif 06 » se méfie des ondes par principe de précaution

Non, il ne s'agit pas d'un collectif qui prépare un projet avec la région PACA. Rien à voir non plus avec « donne-moi ton 06 ». Ce collectif a un rapport avec la téléphonie mobile : « 06 », c'est le seuil maximum de 0,6 volts par mètre (V/m) qu'il souhaite au nom du principe de précaution.

Lors de ses permanences, le maire, Dany Wattebled, a entendu l'inquiétude des habitants à propos de l'augmentation de puissance prévue pour les antennes SFR sur le toit de la résidence Bonin. Après une première réunion fin novembre 2011 où il avait été décidé de prendre des mesures d'ondes électromagnétiques dans différents endroits de la ville, il en a organisé une seconde mardi, à la salle des fêtes, avec Bruno Lefebvre, représentant SFR, pour en restituer les résultats. Lire la suite

CAP21 est partie prenante de cette action et rappelle qu'un collectif de médecins allemands (association interdisciplinaire de médecine environnementale) a identifié un certain nombre de symptômes chez des personnes liés à la présence des antennes-relais et plus généralement à l'exposition au brouillard électromagnétique ("electrosmog"). Lire ici leur appel de Fribourg de 2002

Plus récemment, l'association Santé Environnement France a rendu publique son étude sur l'effet des antennes-relais auprès de locataires d'HLM abritant des antennes-relais. Le résultat recoupe les constats des médecins allemands. Lire la synthèse de l'enquête

CAP21 prone l'adoption de mesures destinées à protéger les populations d'effets encore mal cernés et donc demande l'application entière du principe de précaution et en particulier des mesures limitatives d'exposition aux champs électromagnétiques tels qu'émoncées en 2011 par le Conseil de l'Europe (Résolution 1815 du 27 mai 2011) .http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta11/FRES1815.htm


Repost 0
Published by La Voix du Nord - dans Pollution ondes E.M. -THT
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 10:49

OMS-copie-1.gif Lyon, le 31 mai 2011

l'Agence Internationale de Recherche sur le Cancer (ARC) de Lyon, membre de l'OMS, a pris la décision de classer les champs électromagnétiques liés au téléphone mobile comme potentiellement cancérogènes pour l'homme. Ce choix est basé sur le risque accru de gliome, une forme maligne de cancer du cerveau.

Voici le communiqué de presse en date du 31 mai 2011 :

PRESS RELEASE N° 208

IARC CLASSIFIES RADIOFREQUENCY ELECTROMAGNETIC FIELDS AS POSSIBLY CARCINOGENIC TO HUMANS
Lyon, France, May 31, 2011

The WHO/International Agency for Research on Cancer (IARC) has classified radiofrequency electromagnetic fields as possibly carcinogenic to humans (Group 2B), based on an increased risk for glioma, a malignant type of brain cancer1, associated with wireless phone use.
Background
Over the last few years, there has been mounting concern about the possibility of adverse health effects resulting from exposure to radiofrequency electromagnetic fields, such as those emitted by wireless communication devices. The number of mobile phone subscriptions is estimated at 5 billion globally.
From May 24–31 2011, a Working Group of 31 scientists from 14 countries has been meeting at IARC in Lyon, France, to assess the potential carcinogenic hazards from exposure to radiofrequency electromagnetic fields. These assessments will be published as Volume 102 of the IARC Monographs, which will be the fifth volume in this series to focus on physical agents, after Volume 55 (Solar Radiation), Volume 75 and Volume 78 on ionizing radiation (X‐rays, gamma‐rays, neutrons, radio‐nuclides), and Volume 80 on non‐ionizing radiation (extremely low‐frequency electromagnetic fields). (...) Lire la suite

 

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 07:55

ACTU-ENVIRONNEMENT 06-01-2011

Pour des raisons sanitaires, un rapport ministériel préconise la fixation d’un seuil maximal d’exposition aux champs magnétiques et l’instauration d’une zone de prudence autour des lignes THT pour la construction des établissements sensibles.

Lignes-THT.gifDans un avis daté du 23 mars dernier, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES, ex-AFSSET) recommandait de ne plus installer ou d'aménager d'établissements accueillant des personnes sensibles (hôpitaux, écoles, crèches…) à moins de 100 mètres de lignes à très haute tension (THT) ni d'installer de tels lignes à proximité des établissements existants. Selon l'Agence, cette mesure de ''précaution'' limiterait tout impact lié aux champs électromagnétiques d'extrêmement basses fréquences de plus de 0,4 microTesla (μT), classés ''cancérigènes possibles'' par le CIRC. Ces champs pourraient aussi être impliqués dans des pathologies neurodégénératives (maladie d'Alzheimer et sclérose latérale amyotrophique), avait indiqué l'Agence. (...) Lire la suite

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 14:49

WWW.ACTU-ENVIRONNEMENT.COM 07-04-2010

L'AFSSET recommande de ne plus construire crèches, écoles et hôpitaux près de lignes THT.

Lignes---HT-en-pleine-ville-3-copie-1.jpgEn attendant que soient levés les doutes sur les effets sanitaires des champs électromagnétiques des lignes à très haute tension, l'Afsset recommande de ne plus construire de bâtiments recevant du public sensible à moins de 100 mètres de ces lignes.

L'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement (Afsset) recommande de ne plus installer ou aménager d'établissements accueillant des personnes sensibles (hôpitaux, écoles, crèches…) à moins de 100 mètres de lignes à très haute tension (THT), ni d'installer de tels lignes à proximité de ces établissements existants, dans un avis rendu public mardi 6 avril.

L'agence avait été saisie le 25 juin 2008 par les ministères chargés de la santé, de l'environnement et du travail afin de réaliser une expertise sur les champs électromagnétiques extrêmement basses fréquences. En France, 350.000 personnes seraient exposées à des valeurs de champ magnétique supérieures à 0,4 microTesla (μT) émis par des lignes de transport d'électricité.

 

Lire la suite

 

Voici la recommandation du CRIIREM émise en mars 2006 :


Quelle est la distance de sécurité permettant de résider à moindre risque d’une ligne à haute, très haute ou moyenne tension ou d’un transformateur électrique ?

La règle de calcul deces distances de précaution est simple : pas d’exposition prolongée, c’est à dire 6 heures d’exposition continue et plus, à moins de 1 mètre par millier de volt en circulation. Ce qui donne les distances suivantes...

Tension de la ligne _____________Distance recommandée

90 000 volts__________________90 mètres

130 000 volts_________________130 mètres

225 000 volts_________________225 mètres

400 000 volts_________________400 mètres


Le CRIIREM est le Centre de Recherche et d'Information Indépendantes sur les Rayonnements ElectroMagnétiques.


Repost 0
Published by ACTU-ENVIRONNEMENT - dans Pollution ondes E.M. -THT
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:46

LA CROIX 02-12-2009

Quelques chiffres sur les portables

L’équipement : 79 % des Français de 12 ans et plus sont équipés d’un téléphone mobile, pour 59 millions de cartes SIM en circulation en 2009 selon l’AFOM.

Des écarts d’âge et de sexe : En 2008, 80 % des femmes avaient un mobile contre 75 % des hommes. Côté génération, 83 % des 40-59 ans en possédaient un, et 54 % des 60 ans et plus… D’après une enquête TNS-Sofres de l’automne 2009, les adolescents de 12 à 17 ans sont quant à eux équipés à 73 %. Les filles le sont plus tôt que les garçons : près de la moitié obtiennent ainsi un mobile avant l’âge de 13 ans (49 %), contre 41 % des garçons.

La consommation : On comptabilise en moyenne 150 minutes d’appels mobiles émis par mois et par carte SIM, soit 2 h 30, et 51 SMS/MTS envoyés.
De multiples usages : Les Français sont de plus en plus nombreux à utiliser les fonctions non téléphoniques de leur mobile : 79 % d’entre eux envoient des SMS ; 61 % prennent des photos ; 40 % envoient des photos ou des vidéos ; 37 % filment ou font des vidéos ; 33 % écoutent de la musique ; 15 % envoient ou reçoivent des e-mails ; 3 % regardent la télévision.

 

Mais ce sont surtout les 12-24 ans qui sont champions en la matière : 97 % d’entre eux envoient des SMS ; 91 % prennent des photos et 69 % font des vidéos. 72 % envoient des photos ou des vidéos ; 76 % écoutent de la musique ; 66 % jouent avec leur mobile et 34 % en font un usage Internet. (Chiffres 2008 de l’AFOM) .
La couverture : D’après un bilan de l’ARCEP, environ 99,82 % de la population est couverte par au moins un opérateur mobile au 1er janvier 2009, ce qui correspond à 97,7 % de la surface du territoire. Le taux de zones blanches est ainsi évalué à 0,18 % de la population, soit environ 100 000 habitants. 97,8 % de la population est couverte par les trois opérateurs mobiles à la fois.

Le commentaire de CAP21 : Voila, une fois de plus, une raison d'être très inquiet. Nos contemporains malgré les recommandations de nombreuses associations CRIIREM, PRIARTEM, Robin des Toits, Ecologie sans Frontière, Next-Up... et nous-mêmes, continuent de se ruer sur ces petits appareils aux usages de plus en plus étendus sans beaucoup de discernement et de précaution.

1) Les experts ayant travaillé sur les risques du portable estiment qu'il ne faudrait pas utiliser le portable plus de 20 minutes au total par mois.

2) On continue de donner des portables aux enfants et adolescents alors que les experts sanitaires nous mettent en garde sur les risques liés à la fragilité et vulnérabilité du cerveau des plus jeunes.

3) La dangerosité du portable croit avec les nouveaux usages que les opérateurs attribuent à ceux-ci.

Pour que ces nouveaux usages soient techniquement possibles, la puissance d'émission du rayonnement des portables et des antennes-relais (nouvelle technologie UMTS) a été augmentée d'où risque supplémentaire pour tous les utilisateurs.

4) Très peu de personnes utilisent les oreillettes alors que leur rôle de protection est bien réel.

M.E., membre de la CRIIREM.

Repost 0
Published by www.cap21npdc.net - dans Pollution ondes E.M. -THT
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 08:19

LA VOIX DU NORD

Une dizaine d'antennes-relais existent aujourd'hui à Béthune, implantées pour la plupart sous l'ex-municipalité. Est-ce la raison qui a poussé l'adjoint au maire Yvon Bultel, en charge du dossier, à entamer de nouvelles études sanitaires ? Toujours est-il que, cette semaine, un technicien est mis à la disposition de la population...

Le technicien s'est rendu hier rue Ferry pour prendre des mesures dans l'enceinte de l'école primaire et chez des particuliers.


André habite l'avenue du Maréchal-Juin depuis 1977. On l'aperçoit de son jardin. Elle est plantée à une dizaine de mètres plus loin. Au début, il pensait que cette antenne servait à la SNCF. Mais depuis qu'il connaît la véritable raison de son existence, il ne la voit plus d'un bon oeil. Alors quand la municipalité lui a proposé la visite d'un expert, il n'a pas hésité. « Nous avons contacté des Béthunois, au hasard, via l'annuaire, indique Yvon Bultel. Six à huit visites ont ainsi été programmées. Sur les douze personnes que j'ai personnellement contactées, la moitié ont accepté. » Le technicien de mesure a pris la température de la chambre, située à l'étage de l'habitation. Le nombre de volts par mètre carré est « plus que raisonnable », tranche l'expert. ll avoisine même les 0,6 V/m, seuil de précaution sanitaire défendu par les scientifiques internationaux indépendants. Les seuils actuels maximaux sont compris entre 41 et 61 V/m. La ville de Béthune s'est portée candidate à la mise en place d'une expérimentation de ce seuil de précaution.


Lire la suite

Ndl
R Voila une initiative qui va dans le bon sens. M.E.
Repost 0
Published by La Voix du Nord - dans Pollution ondes E.M. -THT
commenter cet article
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 11:53

AFSSET Nouvel avis et nouveau rapport 16-10-2009

Face aux incertitudes l’Afsset considère qu’il convient d’agir et fait les recommandations suivantes : développer la recherche, pour lever les incertitudes qui demeurent et se tenir aux aguets des signaux nouveaux qui émergeraient ; réduire les expositions du public.

Le rapport de l’Afsset met en évidence l’existence d’effets des radiofréquences sur des fonctions cellulaires, rapportés par une dizaine d’études expérimentales considérées par l’Afsset comme incontestables. Néanmoins aucun mécanisme d’action entre les radiofréquences et les cellules pour des niveaux d’exposition non thermique n’a été identifié à ce jour. De même le niveau de preuve épidémiologique concernant des excès de certaines tumeurs reste très limité. A contrario, un nombre important d’études ne rapporte pas d’effet particulier. Au total, le niveau de preuve n’est pas suffisant pour retenir en l’état des effets dommageables pour la santé comme définitivement établis. Pour l’Afsset ils constituent des signaux indéniables.

 

Lire la suite

 

Consulter ou télécharger l´AVIS de l´AFSSET

 

Consulter ou télécharger la NOTE DE SYNTHESE de l´AFSSET

 

NdlR : A lire un peu entre les lignes : l'AFSSET commence enfin à parler de prévention en rappelant que le principe de précaution existe dans le cas de connaissances scientifiques permettant mal de conclure. M.E.


L'association Robin des Toits trouve que cet avis est plus que timoré et prône toujours :
- l'interdiction du mobile pour les enfants de moins de douze ans
- la non-utilisation du portable non équipé d'une oreillette et l'éloignement du ventre du téléphone portable ou DECT chez les femmes enceintes
- l'utilisation systématique de l'oreillette filaire, 
- la baisse des puissances des antennes relais à 0,6V/m.


Repost 0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 07:00

AGORA VOX

Alors qu’une nouvelle étude vient de pointer les dangers des ondes électromagnétiques dégagées par les téléphones portables, l’application du principe de précaution dépend plus de la cartographie judiciaire que de l’évaluation objective des dangers sanitaires. Les assurances ont pourtant moins de scrupules que les tribunaux.

De nombreuses études concordantes attribuent aux antennes-relais un rôle significatif dans le développement des maux de tête, des cancers de la peau ou des tumeurs du cerveau. Une récente étude israélienne vient même de mettre en avant le danger des ondes sur la santé bucco-dentaire.
 
Tous ces travaux militent d’ailleurs pour l’application du principe de précaution. Pour autant, on observe que les tribunaux font une application encore incohérente de ce principe, même si les verdicts sont de plus en plus prononcés en défaveur des grands opérateurs.

Voir la suite
Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 10:56

LE NOUVEL OBSERVATEUR

La commission des affaires économiques du Sénat a décidé, dans le cadre du projet de loi Grenelle 2, d'interdire l'usage des téléphones portables dans les écoles et collèges.

Dans le cadre du projet de loi Grenelle 2, la commission des affaires économiques du Sénat, a décidé jeudi 9 juillet d'interdire l'usage des téléphones portables dans les écoles et collèges. La commission a adopté cette mesure d'interdiction d'"utilisation par un élève de son portable dans les écoles maternelles et élémentaires et dans les collèges" dans le cadre du titre V du Grenelle 2 consacré aux "risques, santé et déchets". Les sénateurs de la commission ont voté l'ensemble du Grenelle 2 après 35 heures de discussion et l'examen de 1.089 amendements. Elle a achevé dans la nuit de mercredi à jeudi les titres V (Risques, santé, déchets), VI (gouvernance) et VII (Dispositions complémentaires).


Voir la suite

Le point de vue de CAP21 : Bien sûr, nous approuvons cette mesure de bon sens et ses effets qui vont bien au delà de la simple protection des jeunes vis à vis des ondes electromagnétiques. Le portable, à l'école, c'est la distraction assurée,  pendant la classe, pour les possesseurs-utilisateurs de celui-ci, ce sont aussi les sonneries en plein cours et tous les autres abus possibles dont celui de filmer son ou sa prof à son insu ... ou autres bétises encore !
On peut se poser la question pourquoi s'arrêter au niveau du collège et permettre implicitement l'utilisation des portables au lycée ?
Repost 0
Published by Le Nouvel Observateur - dans Pollution ondes E.M. -THT
commenter cet article

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques