Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Revue de presse

Recherche

Prévision Météo

Sites à utiliser ... sans retenue

Corinne Lepage présente sa campagne présidentielle et ses propositions sur le site www.corinnelepage.fr et a créé aussi le site "à vos droits citoyens" avec 10 propositions mises en débat pour renouveler notre constitution et donc le fonctionnement de notre démocratie www.avosdroitscitoyens.fr

Le site sur les gaz non conventionnels et les risques liés à leur exploitation créé par CAP21 : http://deleaudanslegaz.com

24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 11:13
logo-CAP21-sigleweb.jpg

COMMUNIQUE DE CAP21 24-03-2010

Après "l'environnement, il y en a marre" prononcé par Nicolas Sarkozy au Salon de l'Agriculture, François Fillon vient d'enterrer, ce mardi, la taxe carbone sous le prétexte de ne pas "plomber la compétitivité des entreprises".

Ce nouveau recul du gouvernement devant les lobbys fait la joie du Medef où Laurence Parisot explique "nous avons su convaincre".

Pour CAP21, ce pas en arrière constitue l'arrêt de mort du Grenelle de l'environnement. Pourtant Nicolas Sarkozy disait il y a trois mois que l'instauration de la taxe carbone était une question d'honnêteté envers ses engagements et qu'il ne renoncera jamais.

Pour CAP21, le gouvernement considère l'environnement comme une variable d'ajustement et ce renoncement constitue un abandon à toute réorientation de la fiscalité en faveur de l'environnement.

CAP21 est scandalisé autant par le déni qui caractérise cette décision que par l'argument fallacieux avancé par le gouvernement que cette taxe ne serait possible qu'au niveau européen car il est évident que l'instauration au niveau européen de cette taxe nécessiterait une unanimité impossible à obtenir.

Les différentes réactions (source : Libération) à cette annonce de François Fillon :

Chantal Jouanno «désespérée», Laurence Parisot (MEDEF)«soulagée»

Michel Rocard sur la taxe carbone: un abandon «très dangereux»

Greenpeace France : Taxe carbone: «Sarkozy est allé loin dans le cynisme»

Yannick Jadot (Europe Ecologie) : Abandon de la taxe carbone: «Une grave occasion manquée»

Repost 0
Published by CAP21 - dans Politique
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 08:40

logo-CAP21-sigleweb.jpg


Objet : CAP21 a pris connaissance de l'appel du 22 mars de Daniel Cohn Bendit.

Cet appel de Daniel Cohn Bendit "changer la politique pour changer de politique" rejoint les réflexions conduites par CAP 21 et l'appel de Corinne Lepage "une page se tourne, une autre s'ouvre" où l'objectif est la construction d'une alternative destinée à inventer une force politique inédite, décloisonnée et ouverte.

CAP21, qui plaide en faveur d’une autre manière de faire de la politique (mandat unique, travail coopératif) accueille donc avec intérêt l'initiative de Daniel Cohn Bendit de "créer une coopérative politique" qui regrouperait différents "courants" dès lors qu’il s’agit d’une force autonome par rapport aux partis politiques traditionnels et non du volet environnement du projet du PS pour 2012.

De plus, dans cet esprit , il est indispensable d’ouvrir aux associations le débat par exemple en prévoyant la définition d’une plateforme commune élaborée à la suite de débats sur internet précédant un forum de 3 jours.

Dès lors, il est nécessaire que soit précisé l’objet de cette coopérative.

CAP21 soumettra cette initiative au bureau politique dès le 27 mars puis à ses adhérents lors du congrès du mois de mai afin de définir démocratiquement une position.

Pour CAP21, il est maintenant urgent et indispensable de construire une nouvelle voie, écologiste, démocrate et humaniste dans le cadre d’une structure ouverte, accueillant toute les sensibilités et pérenne.


Bertrand Rio

Secrétaire général de CAP21


«Inventons ensemble une Coopérative politique»

«Changer la politique pour changer de politique», le leader vert lance un «appel du 22 mars» pour créer un mouvement nouveau qui transcenderait Europe Ecologie.

Lire l'appel de Daniel Cohn-Bendit

 

Repost 0
Published by cap21npdc - dans Politique
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 08:36

Eléments de réponse aux contre-vérités et approximations de l’article du Canard Enchaîné.

Le Canard Enchaîné du 17/03/2010 a publié dans son édition du 17 mars 2010, un article intitulé "La danseuse du Centre", qui véhicule un certain nombre d’informations erronées à mon sujet. On peut raisonnablement penser que cette campagne nauséabonde n'est sans doute pas sans rapport avec mes récentes prises de position. Sans entrer dans la polémique, voici quelques éléments factuels que je voudrais livrer à la réflexion des lecteurs forcément avisés du Canard et à la sagacité du journaliste signataire de l'article, probablement mal ou insuffisamment informé.

L'avocate et ex-Ministre de Juppé, 58 ans, a lâché en pleine campagne le MoDem en perdition pour soutenir ouvertement Europe Ecologie, allant jusqu'à s'impliquer dans six Régions"
Pendant la campagne des élections régionales, j’ai soutenu une liste Europe Ecologie non pas dans six régions, mais dans une seule : l’Alsace. J’ai expliqué à de nombreuses reprises cette décision : l’Alsace était la seule région où la liste écologiste avait une chance d’arriver en tête au premier tour, et donc d’obtenir une présidence de région pour mettre en place cette vois nouvelle que j’appelle de mes vœux depuis de nombreuses années.
J’ai, en revanche, soutenu les listes MoDem dans toutes les autres régions, excepté en Languedoc-Roussillon puisqu’il n'y avait pas de liste MoDem. Je me suis même déplacée à de nombreuses reprises sur le terrain pour faire campagne, notamment en Bourgogne, en Picardie, dans le Nord ou en Normandie…

"Affaire Amoco : (…) treize années de procédures -du cabinet Huglo-Lepage- contre leur client, le syndicat de communes du Finistère, qui contestait une rallonge massive d'honoraires de plusieurs millions de francs"
Mon cabinet n’a demandé aucune rallonge d'honoraires. Il a uniquement saisi la justice pour dégager sa responsabilité et faire les comptes en raison du refus du Président du syndicat de communes, un élu UDF, de rapatrier les sommes gagnées aux Etats-Unis par la comptabilité publique.
Au terme d'une procédure effectivement longue et fastidieuse, ce dossier s’est terminé par un arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme en notre faveur. Les gens curieux consulteront par ailleurs avec profit l’arrêt de la cour d’appel de Paris signé du Président Canivet, ainsi que l’attestation du doyen Georges Vedel, Il me parait enfin important de préciser que nous avons fait don à l'association "Eaux et Rivières de Bretagne" de l’indemnité perçue dans le cadre de cette procédure.

Lire la suite
Repost 0
Published by Corinne Lepage - dans Politique
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 08:34

LE MONDE 17-03-2010

LEPAGE-Corinne-2008.jpgLa députée européenne Corinne Lepage, ancienne ministre de l'environnement, présidente du parti écologiste Cap21, annonce sa démission du MoDem.

Vous aviez critiqué la stratégie de François Bayrou, restez-vous au MoDem ?

J'ai décidé de démissionner. Mais je suis présidente d'un des partis fondateurs du MoDem, et je soumettrai ma décision fin mai au congrès de CAP 21, afin que notre mouvement se détermine sur son avenir. Ce choix n'est pas dû à ce que j'ai subi depuis septembre 2009. La direction du MoDem est aujourd'hui incapable de changer de mode de fonctionnement, d'entendre les militants comme les électeurs, et surtout, elle ne parvient pas à construire une stratégie qui n'ait pas pour seul objectif l'élection présidentielle.

Quand j'ai participé à la fondation du MoDem, nous souhaitions instaurer un dialogue démocratique moderne et ouvert sur la société, élaborer un projet qui permette un développement soutenable.

Ces objectifs ne sont pas atteints, et ne me semblent pas pouvoir l'être. Je préfère donc prendre du recul et partir, plutôt que de rester dans une situation conflictuelle qui va perdurer bien au-delà de mon départ, car nombre de militants qui ne sont pas encore partis partagent mon inquiétude.


Allez-vous rejoindre Europe Ecologie avec laquelle vous vous êtes alliée, parfois contre les listes du MoDem ?

Remettons les choses à leur place. J'ai soutenu de nombreuses listes MoDem durant cette campagne, et la liste Europe Ecologie en Alsace car c'était la seule région où les écologistes avaient une chance de devancer le PS et de symboliser une autre voie. Le projet que je défends depuis de nombreuses années reste le même: un projet écologique et démocrate.

Il m'apparaît d'autant plus urgent que la France a besoin d'une voie qui ne soit ni le PS, ni l'UMP et que la désaffection des Français pour la politique impose de changer complètement de méthodes et de propositions. Je vais poursuivre dans cette voie et travailler à la constitution de ce grand rassemblement.

J'appelle tous ceux qui ont cru en 2007 à l'espoir porté par le MoDem, mais aussi tous ceux qui aspirent à répondre différemment sur le plan économique et social à la crise historique que nous vivons, à venir travailler avec nous. Dans cet esprit, je suis bien entendu tout à fait ouverte à travailler avec Europe Ecologie.


Vous souhaitez convaincre des militants du MoDem ?

Je veux travailler en toute liberté à ce rassemblement avec tous ceux qui le souhaitent, militants du MoDem, de CAP 21, écologistes, centristes ou radicaux, attachés au pacte républicain qui fonde la cohésion sociale de notre pays et aux valeurs de l'humanisme et de l'écologie. Une plateforme de réflexion sera ouverte pour les accueillir.

François Bayrou a-t-il encore un avenir ?

Je le lui souhaite sincèrement. Il a toutes les qualités de courage et de ténacité pour rebondir.Son avenir dépend avant tout de lui, de sa capacité à écouter les autres, et à leur laisser une place à ses côtés.

Propos recueillis par Sophie Landrin


Le Monde

Repost 0
Published by Le Monde - dans Politique
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 19:04

logo-CAP21-sigleweb.jpg

15-03-2010

La plus mauvaise nouvelle est sans doute le désintérêt manifesté, une fois de plus par nos concitoyens régionaux  pour le vote. Moins de la moitié des électeurs s'est déplacé (44,5%) !

Pour des raisons compréhensibles pour CAP21, nous nous focaliserons sur les scores de deux mouvements : Europe Ecologie et le Modem.

 

Europe Ecologie a fait un score (10,3%) somme toute décevant, surtout si on le compare au score réalisé pour les récentes élections européennes tant au niveau national que régional(11,1%).

Le rassemblement de toutes les forces politiques,  associatives et citoyennes de la mouvance écologiste n'a pas été réellement désiré par les leaders Verts, la dynamique n'a pas été par conséquent engagée à fond  et le résultat n'est donc pas conforme aux espérances.

On peut aussi avancer une autre raison complémentaire : le public ciblé est encore trop le milieu des classes intermédiaires et la communication n'a pas été travaillé suffisamment pour convaincre les couches les plus populaires et moins favorisées de l'urgence de la transformation écologique.

Il n'est pourtant pas inconcevable de convaincre ces publics négligés que le redéploiement des activités économiques,  nécessaire pour retrouver de l'emploi, passe par le développement d'une économie verte avec tous les nouveaux métiers à la clé pour lesquels un ambitieux programme de formation-adaptation est indispensable. Pourquoi non plus ne pas avoir plus insisté sur l'impérieuse nécessité de vivre plus sainement (alimentation, hygiène de vie, exercice physique) dans un environnement moins pollué par des pratiques industrielles peu scrupuleuses d'autrefois ?

Tout cela est d'autant plus paradoxal que nous sommes la région où les marges de progression sont les plus importantes : santé publique, dégradation de la biodiversité, pollution des sols, etc... !

 

Quant au Modem, nous réitérons notre critique d'un positionnement fluctuant ni à droite, ni à gauche, incompréhensible car variant au gré des circonstances ou des lieux. L'opportunité de constituer le grand mouvement du vingt et unième siècle axé sur le développement soutenable et faisant la meilleure synthèse des valeurs de la démocratie chrétienne, de la social-démocratie et de l'écologie politique n'a pas été saisie. C'était le but du rapprochement entre UDF et CAP21. Les nombreux français qui ont rejoint ce mouvement ont espéré du neuf et la réalité est aujourd'hui un mouvement qui revient au fonctionnement de l'UDF et qui n'a pas su renouveler sa pensée politique, "son logiciel" pour affronter les redoutables défis de notre monde d'aujourd'hui : défi climatique, environnemental et sanitaire, mais aussi défi de la financiarisation de l'économie et de la déstabilisation de l'économie réelle (industrie, services), perte de repères chez les concitoyens, montée de la précarité, de la pauvreté et des exclus, communautariste dans les quartiers sensibles de nos agglomérations, transmission des valeurs aux générations futures, etc...

Face à cela le Modem n'a pas vraiment proposé quelque chose à la hauteur et malgré les promesses passées se retrouve comparé aux autres mouvements politiques installés de plus longue date.

Pour notre région, aucune proposition programmatique ambitieuse et pertinente face aux problèmes à résoudre... Et comportement de moins en moins admis : cumul des mandats, baronnies  ...

Alors ne nous étonnons pas du résultat (3,9% dans notre région) qui met le Modem dans une situation objective de marginalisation... comme le NPA, les jeunes agriculteurs, Lutte ouvrière.. ou les Ch'tis. 


M.E.

 

Repost 0
Published by M.E. - dans Politique
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 08:40

LE JOURNAL DU DIMANCHE 08-03-2010

Très critique envers le Modem, Corinne Lepage risque des sanctions du parti dont elle est vice-présidente. Elle participe lundi soir à un meeting de soutien à la liste Europe Ecologie en Alsace, concurrente de celle du parti centriste. "Il ne peut pas y avoir de prise de position à géométrie variable ", menace François-Xavier de Peretti, président de la Commission conciliation et contrôle (CCC) du Modem, qui l'invite à "clarifier sa position" très rapidement devant les instances du parti.

Lundi soir, Corinne Lepage sera en campagne, au Palais de la musique et des congrès de Strasbourg. La vice-présidente du Modem ne sera pas aux côtés de Yann Wherling, la tête de liste du parti centriste en Alsace, mais bien au meeting de soutien de Jacques Fernique, le candidat d'Europe Ecologie. Un acte qui a déplu aux militants centristes de la région qui ont saisi la Commission conciliation et de contrôle (CCC) du Modem. "Ils sont très troublés et très peinés de voir que la vice-présidente même du parti ne soutiennent pas les listes officiellement investies", explique au JDD.fr

François-Xavier de Peretti, le président de la CCC.

"Le procédé qui consiste à me menacer de procédure alors que je soulève une question de stratégie politique majeure, est assez minable", s'élève Corinne Lepage dans un entretien paru dimanche dans Le Parisien. Et de s'expliquer plus avant: "L'Alsace est un cas à part: c'est la seule région en France où une nouvelle voie, celle d'une écologie démocratique peut gagner", explique la présidente de Cap21. D'après certains sondages, le rassemblement des écologistes pourraient emporter cette région ancrée à droite. Malgré le courrier reçu par la CCC, l'avocate souligne qu'elle a continué à soutenir sur le terrain des candidats Modem en Picardie et en Bourgogne. "Il ne peut pas y avoir deux poids, deux mesures. Il ne peut pas y avoir des prises de positions à géométrie variable", relève le président du CCC, qui l'invite à "clarifier sa position" très rapidement devant les instances du parti.


Lire la suite

Repost 0
Published by JDD - dans Politique
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 08:02

Discours de Corinne Lepage, présidente de CAP21, au meeting d'Europe Ecologie à Strasbourg le 8 mars 2010

Repost 0
Published by cap21npdc - dans Politique
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 10:08

PUBLIC SENAT 16-02-2010

Présidente de Cap 21 et Vice-Présidente du Modem, Corinne Lepage estime que la stratégie développée par François Bayrou n'a pas été comprise et plaide pour un rapprochement entre le Modem et Europe Ecologie.

Repost 0
Published by Public Sénat - dans Politique
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 07:00

En tant que membre institutionnel de Virage Energie Nord Pas de Calais, CAP21 appelle tous ses adhérents à signer l'appel de Virage Energie dont voici la teneur :


Pour que notre région :

  • s'engage dans la division par 4 des émissions régionales de CO2 d'ici 2050 et pour la fermeture des réacteurs nucléaires de Gravelines d'ici 2030.
  • crée au minimum 12 000 emplois dans le secteur de l'énergie d'ici 2020, 28 000 emplois d'ici 2050

L'association Virage-énergie Nord-Pas de Calais interpelle les listes républicaines candidates à la direction de la Région Nord-Pas de Calais pour qu'elles s'engagent :

  • sur des politiques « climat-énergie » visant la sobriété, l'efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables.
  • Sur dix chantiers prioritaires.

Virage Energie

Les dix chantiers prioritaires « Climat-énergie du Nord-Pas de Calais »

  1. 26 agences locales « Climat-énergie » sur la région.

  2. Un vaste programme de réhabilitation des bâtiments anciens d'habitat et d'activités tertiaires avec des exigences de performances thermiques croissantes.

  3. Des réseaux de chaleur à chaque nouvelle opération d'habitat et d'activité économique (neuf ou réhabilitation) dès que cela est possible et pertinent.

  4. Un vaste plan de modernisation des moteurs électriques dans l'industrie

  5. Une offre électrique diversifiée, propre et sûr et un réseau de production électrique décentralisébasé sur les énergies renouvelables les plus adaptées.

  6. Le non renouvellement des réacteurs de la centrale nucléaire de Gravelines par une fermeture successive des six réacteurs s'étalant jusque 2030.

  7. La diminution et l'arrêt de l'étalement urbain à l'horizon 2020

  8. Une révolution des transports, en accordant la priorité aux alternatives à la voiture individuelle et au camion

  9. Une sidérurgie innovante qui ne se délocalise pas et qui pollue moins.

  10. Une adaptation de la région aux dérèglements climatiques à venir.

Repost 0
Published by Virage Energie - dans Politique
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 09:11

FRANCE INFO 04-02-2010

Corinne Lepage, députée européenne, vice-présidente du Mouvement Démocrate et présidente du parti écologiste Cap 21, était ce matin l’invitée de France Info.


Le Modem en chute libre à quelques semaines des élections régionales : dans le sondage France Info-TNS Sofres Logica, en partenariat avec France Télévisions et Le Monde, le parti de François Bayrou est crédité de 4% d’intentions de vote. C’est moitié moins qu’aux élections européennes de 2009.

Corinne Lepage se dit "peu surprise", car "le Modem s’est resserré sur lui-même" et "doit changer de stratégie" : "J’ai plaidé pour que se constitue une grande force écolo-démocrate, c’était là que nous pouvions changer radicalement le paysage politique français".

Corinne Lepage revient également sur la prochaine interdiction de la commercialisation du thon rouge en France. C’est une "demie-décision" estime-t-elle.

Repost 0
Published by France Info - dans Politique
commenter cet article

Partenariats

CAP21 Nord Pas-de-Calais participe aux collectifs  régionaux :

- Sortir du Nucléaire,

- Contre l'exploitation des gaz de couche.

  • A Lille au Collectif "Place aux piétons et pour la mobilité douce"  pour une piétonnisation de la Grand Place de Lille dans un contexte de mobilité incitant à l'utilisation de transports doux (marche, vélo,...).
  • A Lesquin au Collectif "Lesquin Objectif 0,6" dans le cadre d'un combat des habitants pour une meilleure protection vis à vis des ondes électromagnétiques.

 

Lecture recommandée

CAP21 NORD PAS DE CALAIS vous incite à lire ces revues de grande qualité :

Revue-Durable-CH-.gif

 

 

Alternatives Economiques